Côte d’Ivoire / Transport terrestre: La Sotra, bientôt à Yamoussoukro

Lecteur Audio

Le premier ministre, Patrick Achi sera le vendredi 23 décembre prochain à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne pour la cérémonie de lancement officiel des activités de la SOTRA. Après Anyama, Bingerville, Bouaké et Grand-Bassam, c’est au tour de la ville de Yamoussoukro d’accueillir les bus de la SOTRA à partir de ce vendredi.

Ladite cérémonie se déroulera à la place Jean Paul II de Yamoussoukro à partir de 9h. Elle est placée sous le patronage de Monsieur Patrick ACHI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement et la présidence d’Amadou KONE, ministre des Transports.

Notons que dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Social du Gouvernement (Ps-Gouv 2021) pour l’amélioration de la mobilité urbaine au-delà du Grand Abidjan et en prélude aux préparatifs de la CAN 2023, le Ministère des Transports, à travers la SOTRA, leader du transport urbain, procède depuis 2019 au déploiement des lignes d’autobus dans les villes périphériques d’Abidjan ainsi que dans les villes hôtes de la CAN 2023 (Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo et San Pedro).

Les Sénateurs ont voté à l’unanimité le projet de budget du ministère des Transports qui se repartit entre l’Administration générale pour un montant de 9.889.068.062 fcfa, soit 4%; le transport aérien pour 35.498.790.813 Fcfa, soit 14%; le transport terrestre avec 212.336.069.358 Fcfa, soit 81% et le transport maritime et fluvio-lagunaire qui s’en tire avec 3.256.871.462 Fcfa, soit 1%.

Le transport terrestre a également 4 actions qui sont la << Coordination et suivi des activités du transport terrestre, la réhabilitation et le développement des infrastructures du transport terrestre, le renforcement de la sécurité routière et ferroviaire et l’accroissement et le renouvellement de la flotte de transport terrestre et fluidité des transports >>.

Ce déploiement des bus de la Sotra facilitera à n’en point douter les déplacements des élèves et même de la population qui souffre du déficit de taxi-ville. Ce sera également une solution dans le transport des sportifs qui vont déferler sur la ville pour la prochaine CAN 2024 dont des rencontres se joueront sur le stade construit dans la capitale ivoirienne.

Serge Kpan (Correspondant)

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire