Droits des aides domestiques et ménagères : Un atelier organisé à Daloa pour plaider auprès des autorités ivoiriennes

Lecteur Audio

Le samedi 19 novembre 2022, l’association de défense des droits des aides domestiques et ménagères (ADDAD) a organisé un atelier à Daloa dans le but d’amener les autorités ivoiriennes  à ratifier la convention 189 de l’organisation internationale du travail (OIT) qui reconnaît le droit des travailleurs ménagères et domestiques.

Le conférencier a expliqué que la Côte d’Ivoire n’a pas encore ratifié la convention 189 de l’OIT. Pour ce faire, il n’existe pas de dispositions nationales spécifiques aux travailleuses domestiques. Pourtant, elles sont considérées comme des travailleurs à part entière par le code du travail, mais malheureusement,  elles ne bénéficient pas des avantages liés à ce statut .

Au cours de cette rencontre de plaidoyer placé sur le thème « la situation juridique des travailleurs ménagères et domestiques au niveau international et National »,  les aides ménagères ont rendu des témoignages sur leur vécu quotidien. Emboîtant le pas à ces travailleurs vulnérables, la Présidente de l’association a lancé  un vibrant appel aux décideurs. ”Nous demandons aux députés de voter cette loi, car ces travailleurs aussi ont des droits ” a-t-elle appelé.

Cet atelier qui s’inscrit dans le cadre du partenariat ADDAD et AWDF a enregistré la présence des autorités religieuses, coutumières, des associations de femmes, de jeunes et des mouvements sociaux de la région du Haut Sassandra.

Au terme de cette séance de plaidoyer, des pistes de réflexion ont pu être dégagées pour la suite de la lutte.

Abossia de Ferké (Correspondant)

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire