CÔTE D’IVOIRE : JEAN BONIN KOUADIO ABANDONNE AFFI N’GUESSAN

Lecteur Audio

Par lettre de démission adressée au président du Front Populaire Ivoirien (FPI) tendance Pascal Affi N’guessan, Jean Bonin Kouadio a rendu sa démission de toutes ses fonctions au sein du FPI et partant, à quitter le parti pour des raisons de convenances qui lui sont personnelles.
En effet, Jean Bonin Kouadio, vice président en charge de la Communication et du Marketing politique du FPI, connu pour son verbe incisif à l’encontre des détracteurs du Président du FPI tendance Affi N’guessan a claqué la porte pour des raisons de convenances personnelles lit-on dans son courrier adressé au Président de son parti.
Si jusque là les véritables raisons du départ de Jean Bonin Kouadio demeurent inconnues, l’on note que dans un communiqué laconique signé par le secrétaire général du parti Issiaka Sangaré que « le Président du parti en a pris acte, tout en réitérant ses remerciements à M. Jean Bonin Kouadio pour les années de collaboration » 
Il faut rappeler que Jean Bonin Kouadio quitte le navire frontiste au moment où le Front Populaire Ivoirien est divisé depuis quelques années par une crise interne sans précédente animée par des tendances radicalement opposées à la ligne du parti.
D’un côté une frange plus modérée, portée vers la soumission et détient légalement les attributs du parti depuis 2015 et reste tenue par Pascal Affi N’guessan et, d’un autre côté une frange considérée radicale, jusqu’au boutiste et communément appelée Gbagbo ou rien (GOR), selon elle, elle prône le combat de la souveraineté et est dirigée par Laurent Gbagbo et plusieurs autres cadres.
Occupant plus le terrain (frange radicale) elle ne cesse de mobiliser les rues pour l’avènement de la démocratie en côte d’Ivoire, pour le retour au pays de plusieurs milliers d’exilés, de Laurent Gbagbo ainsi que pour la libération des prisonniers politiques et militaires pour donner une chance à la réconciliation nationale.
Clef de voute de la direction FPI de Pascal Affi N’guessan à la veille du retour imminent de Laurent Gbagbo au pays, la démission annoncée de Jean Bonin Kouadio suscite plusieurs interrogations et achève de convaincre que seul le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire favorisera l’unité du FPI et repositionnera ce parti comme une véritable force politique en Côte d’Ivoire.
Que doit-on retenir du départ Jean Bonin Kouadio ?
Adingra OSSEI
AKONDANEWS.NET

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire