Côte d’Ivoire : Diaby Lanciné soudainement limogé de la direction du FER

Lecteur Audio

La session extraordinaire du Conseil d’Administration du Fonds d’entretien routier (FER), tenue le jeudi 11 novembre 2021, a démis Diaby Lanciné de ses fonctions de Directeur Général et remplacé illico par Mme Annick TOHE LASMEL, précédemment directrice qualité.

Si pour l’heure, l’on ignore les motifs du limogeage de Diaby Lanciné, tout laisse à croire qu’il intervient dans le cadre de la lutte contre la corruption dans l’administration et surtout de l’audit engagé par le gouvernement contre les sociétés à capitaux publics, dirigées singulièrement par les pontes du parti au pouvoir.

Cette vaste opération initiée par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a déjà éjecté plusieurs cadres des sociétés d’Etat, notamment, le DG de la SICOGI et l’ex DG de l’Agence de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diéméléou en juin dernier, sur qui pesaient des soupçons de détournement de la somme de plus de 800 millions de FCFA.

L’ex DG du FER, Diaby Lanciné, satisfait de ses performances à la tête du Fonds a laissé entendre qu’« au cours de ces années, nous avons donc ensemble réalisé des performances exceptionnelles marquées notamment par :

  • la mise en service des péages de Thomasset et Moapé en décembre 2019,
  • l’obtention de la certification ISO 9001 version 2015 en novembre 2019,
  • le remboursement intégral et à bonne date (Août 2019) du prêt de 130 milliards de francs cfa contracté en Août 2014,
  • l’obtention du 2ème prix d’Excellence de la performance économique et financière des entreprises non commerciales en novembre 2019,
  • la mise en service d’une station de pesage fixe à Abengourou pour protéger les chaussées contre les véhicules poids-lourds surchargés juin 2019,
  • son éligibilité en mai 2019 au Programme Compact » du Millennium Challenge Corporation (MCC- USA) en vue de la réfection de 32 kilomètres de routes critiques à Abidjan,
  • la construction d’aires stratégiques de stationnement et la mise en place d’un master en gestion des infrastructures routières et,
  • l’obtention de la note A1 décernée par Bloomfield Investment en août 2019 sur les marchés financiers. »

En attendant le résultat des audits engagés contre sa gestion, Diaby lanciné entend reprendre ses activités parlementaires et la poursuite de son action municipale, pour renforcer ses engagements en faveur des populations de la Circonscription 124 en général et de Samatiguila en particulier.

Responsable du RHDP chargé de la diaspora, Diaby Lanciné, en première ligne pour la victoire de son candidat Alassane Ouattara aux dernières élections présidentielles, en Europe n’a pas échappé à la vaste opération « main propre » dans l’administration, qu’entend mener jusqu’au bout le Chef de l’Etat ivoirien qui dans la matinée du 15 novembre 2021, a débarqué et mis aux arrêts six cadres (DG, DAAF…) de sociétés publiques.

Ingénieur expert des travaux publics, Lanciné Diaby a été nommé en 2017 à la tête du Fonds d’Entretien Routier qui a missions, d’assurer le financement des prestations relatives aux études et travaux d’entretien courant et périodique du réseau routier, à la maîtrise d’ouvrage et à la maîtrise d’œuvre des études et travaux d’entretien routier.

Doit-on croire à un détournement de fonds publics de la part de Diaby Lanciné ou à une guerre de positionnement au sein du parti au pouvoir, confronté depuis peu à la mise à l’écart des proches de Gon Coulibaly et d’Hamed Bakayoko ?

 Adingra OSSEI

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire