SPORT : La Côte d’Ivoire étrille le Mozambique au Benin et tombe face au Cameroun à la dernière journée

Lecteur Audio

Les éléphants de Côte d’Ivoire ont disposé des mozambicains (3 -0)  au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou à Cotonou, dans le cadre du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde de football « Qatar 2022 », avant de tomber face aux lions indomptables du Cameroun le mardi 17 novembre 2021 au stade de Japoma à Douala .

En attendant d’affronter les lions indomptables du Cameroun ce mardi, les pachydermes ivoiriens ont étrillé le samedi 13 novembre dernier, les mozambicains sous un score sans appel de 3-0 et prennent la tête du groupe D devant le Cameroun qui a battu la Malawi sous un score de 4-0 dans l’autre confrontation du groupe D.

Dominateurs et biens installés, les éléphants de Côte d’Ivoire ont dès la 10 e minute de jeu scoré par une belle réalisation de Max Alain Gradel avant de corser l’addition à la 61e minute par Maxwell Cornet réceptionnant un beau centre de Max Alain Gradel qui s’est défait de la défense mozambicaine. La dernière réalisation des éléphants, intervient à la 86e minute de jeu par Jean Michael Seri, qui après avoir réussi un drible dans la surface de réparation, est parvenu à lober le gardien mozambicain qui ne pouvait que stoïquement constater la fin de l’aventure mozambicaine aux éliminatoires de la coupe du monde de football au Qatar, prévu en 2022.

Toutefois, la Côte d’Ivoire, dans le cadre de la 6eme et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde « Qatar 2022 », face à son ennemi juré, le Cameroun, n’a pu décrocher sa qualification aux barrages, qui pourtant résidait en une victoire ou un simple match nul à Yaoundé.

Face à une équipe camerounaise bien en place mais prenable ce mardi 17 novembre au stade de Japoma à Douala, la Côte d’Ivoire n’a pu concrétiser ses nombreuses occasions de scorer afin de valider sa qualification tant attendu par le peuple ivoirien.

C’est donc sur le score de 1-0 que les lions indomptables, sur un terrain impraticable et par la puissance de feu de son attaquant Karl Toko-Ekambi, à la 21eme minute, ont brisé le rêve des éléphants de Côte d’Ivoire, qui ne participeront pas pour la deuxième fois de suite à une phase finale de la Coupe du monde.

Il faut rappeler que la Côte d’Ivoire a participé aux phases finales de 2006, 2010 et 2014, mais peine à retrouver ses repères.

Sous tutelle par la FIFA depuis 2020, la Fédération ivoirienne de football, attend d’élire son nouveau président qui ouvrira de nouveaux chantiers de repositionnement du football ivoirien en proie à une grave crise de gouvernance et de management.

Doit –on croire à une nouvelle étoile des éléphants de Côte d’Ivoire à la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui se déroulera du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun ?

Adingra OSSEI

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire