Bassin du Congo : Sassou Ngesso interpelle la communauté internationale

Lecteur Audio

 « Le bassin du Congo mérite le soutien de la communauté internationale ». C’est du moins le cri du cœur lancé par le président congolais en marge du forum mondial de l’eau qui se déroule dans la capitale sénégalaise jusqu’au dimanche 26 mars 2022. Car, dit-il, cette commission du bassin a mis l’eau au cœur de ses préoccupations.

Le bassin du Congo est le bassin versant du fleuve en Afrique. Il couvre 4 millions de km2 où vivent 93,2 millions d’habitants avec des densités très variables selon les zones. Le bassin est un des plus importants réserves biologiques de la planète, apparaît comme un territoire idéal pour des réflexions sur l’utilisation de ses ressources aux bénéfices de ses populations sans compromettre l’avenir.

En marge du forum mondial de l’eau qui se déroule à Dakar, le président de la commission climat Denis Sassou Nguesso plaide en faveur de ladite commission en demandant le soutien de la communauté internationale. « Le bassin du Congo mérite le soutien de la communauté de la communauté internationale car cette commission a mis l’eau au cœur de ses préoccupations » explique SassouNguesso.

Au fil des jours, il fait remarquer le même constat, car dit-il, la pénurie d’eau s’aggrave « l’accès à l’eau potable reste un cas » dit-il. Et d’ajouter  « notre pays dispose de ressources, 158 milliards de m3 d’eau grâce à une politique volontaire de nombreuses infrastructures ». Dans le but de préserver le bassin du Congo, le président Congolais Sassou Nguesso annonce un projet pilote d’assainissement qui, dit-il, est en cours de réalisation.

A l’en croire, « ce projet devra en conséquence renforcer la coopération au sujet de l’agriculture ». En conséquence, il invite les dirigeants du monde à trouver des solutions appropriées à l’ eau.

Mapote Gaye

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire