Mozambique: Les forces rwandaises reprennent aux djihadistes Mocimboa da Praia

Lecteur Audio

Kinshasa, le 09.08.2021- Au Mozambique, l’armée rwandaise a annoncé, dans l’après-midi de ce dimanche 8 août, sur Twitter, avoir repris, aux côtés des forces mozambicaines, la ville stratégique de Mocimboa da Praia aux mains des djihadistes. Depuis plusieurs semaines, un millier de Rwandais sont en effet déployés dans la région du Cabo Delgado pour aider Maputo à stopper la montée en puissance de ces insurgés affiliés à l’État islamique.

Mocimboa da Praia est une ville portuaire située sur l’océan indien et reste fortement stratégique pour les insurgés qui profitent de sa position géographique pour leurs approvisionnements.

En effet, elle a été pendant plusieurs mois, un des principaux bastions des djihadistes et était jusqu’ici, l’objectif affiché de l’armée rwandaise en collaboration avec les forces mozambicaines.

Les Rwandais, qui présentent leur déploiement comme un succès, ont également annoncé, il y a quelques jours, avoir participé à la reprise de la ville d’Afungi qui abrite le mégaprojet gazier du français Total estimé à 17 milliards d’euros, lequel projet a été interrompu après l’attaque de la ville de Palma, en mars dernier.

Les forces rwandaises ne sont pas les seules sur le sol mozambicain. Le Botswana a déjà envoyé des troupes et l’Afrique du Sud a annoncé l’envoi de 1 500 militaires pour aider à mettre fin aux attaques des djihadistes du Cabo Delgado qui ont fait plus de 3 000 morts et obligées 800 000personnes à fuir les zones mozambicaines en proie au terrorisme selon des ONG et les autorités mozambicaines.

Des opérations conjointes avec les forces mozambicaines

Joint par akondanews.net, le colonel Ronald Rwivanga, porte-parole de l’armée rwandaise, estime que cette victoire, précédée de la sécurisation d’autres villes, devrait porter un coup dur à l’insurrection.

« Tout d’abord je veux préciser que ce sont des opérations conjointes avec les forces mozambicaines. Nous avons réussi à reprendre le contrôle de toutes les villes importantes dans les districts de Palma, mais aussi de Mocimboa da Praia dont la ville portuaire était le principal bastion des insurgés. Donc, nous avons réussi à reprendre tous leurs bastions aux jihadistes. Sans ces éléments essentiels à leur survie, ils vont avoir du mal à continuer leurs activités. Maintenant, ils vont sûrement se disperser et donc la mission continue, afin de sécuriser les dernières zones sous leur contrôle… Je pense que ce seront nos dernières batailles. La prochaine étape, ce sera de consolider nos gains puis de passer, petit à petit, à la phase de stabilisation et au processus de réforme du secteur sécuritaire », a déclaré le colonel Ronald Rwivanga, porte-parole de l’armée rwandaise.

Raphael LUMOO

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire