Zambie: l’opposant Hakainde Hichilema remporte largement la présidentielle

Lecteur Audio

Lusaka,le 16.08.2021-L’opposant zambien Hakainde Hichilema, 59 ans, a très largement remporté l’élection présidentielle face au président sortant Edgar Lungu, a annoncé la commission électorale tôt ce lundi 16 août. À la mi-journée, le président Edgar Lungu a reconnu sa défaite et félicité son adversaire de toujours, qu’il déclare « président-élu ».

À la mi-journée de ce lundi 16 août, Edgar Lungu, qui dirige le pays depuis six ans, vient de reconnaitre les résultats de la Commission électorale, et a félicité Hakainde Hichilema pour sa victoire. « Je veux féliciter mon frère, Hakainde Hichilema, président-élu, qui devient le septième président de la république de Zambie », a-t-il déclaré à la radio.

Les festivités ont commencé depuis hier soir dans les QG de l’opposant et à travers le pays , avant même les résultats définitifs, tant Hakainde Hichilema (HH, comme les Zambiens l’appellent) et ses partisans étaient rassurés de leur victoire.

Esau Chulu, président de la commission, avait annoncé vers 2H30 du matin « Je déclare Hakainde Hichilema président élu de la République de Zambie en ce 16 août ».

Aussitôt, ce sont des scènes de liesse qui ont éclaté dans la capitale. Les supporters, habillés en rouge, les couleurs du parti UPND, ont envahi les rues en dansant, en klaxonnant durant toute la journée.

Hakainde Hichilema a battu dans un raz de marée son rival de toujours, le président sortant Edgar Lungu, avec 2,8 millions de voix, soit près d’un million de plus que le président sortant. La course était pourtant annoncée serrée depuis des semaines.

Une seule des 156 circonscriptions de ce pays d’Afrique australe n’a pas officiellement été dépouillée, mais la commission a estimé que quels que soient les résultats, cela « ne risquait pas d’influer » sur la victoire de M. Hichilema.

Hichilema affrontait pour la troisième fois son grand rival, le président sortant  Lungu dans les urnes. En 2016, il avait perdu d’environ 100 000 voix.

Il faut noter que le taux de participation à ces élections reste fort élevé, plus de 70%,  selon le président de la Commission électorale zambienne. Ce qui traduit l’engouement pour ce scrutin, durant lequel certains bureaux sont restés ouverts jusqu’à 5h du matin pour permettre aux électeurs faisant la queue depuis la fin d’après-midi de voter.

Sur les réseaux sociaux, des Zambiens expriment leur fierté, car pour la troisième fois de son histoire, le pays a connu une transition pacifique. C’est donc une nouvelle page qui s’écrit pour la Zambie.

Raphael LUMOO

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire