Yaya Méïté (Délégué départemental de Kani commune et sous-préfecture) : « Notre objectif est d’atteindre 10.000 nouveaux inscrits sur la liste électorale de notre département »

Lecteur Audio

Depuis le samedi 19 novembre 2022, la révision de la liste électorale est lancée en Côte d’Ivoire. Le processus durera jusqu’au 10 décembre 2022. A l’instar des villes et villages du pays, le département de Kani dans la région du Worodougou n’est pas resté en marge. Et c’est le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) qui a pris les choses en main.

Yaya Méïté, délégué départemental de Kani-Commune et Sous- préfecture a donné le coup d’envoi de cette opération le samedi 19 novembre dernier au siège du parti présidentiel de la localité. Devant toutes les instances du RHDP, le jeune cadre et homme politique a défini les priorités de la révision de la liste électorale pour sa région. « La révision de la liste électorale permet l’inscription de nouveaux électeurs. Pour ceux qui y figurent déjà, il s’agira d’actualiser leurs données personnelles. Il y a par exemple, des personnes qui ont changé de domicile et qui veulent changer de lieu de vote.  Il y a aussi des électeurs qui malheureusement ne sont plus avec nous…», a expliqué Yaya Méïté. « L’opération est très importante et dépasse le cadre des élections locales et législatives. Si quelqu’un veut soutenir notre candidat à l’élection présidentielle, il doit être sur la liste électorale. Alors, je demande à tous ceux qui ne sont pas encore inscrits sur la liste électorale, de le faire maintenant. Il y a aussi ceux qu’on appelle les nouveaux majeurs. Ils viennent d’avoir 18 ans. Chers parents, si votre enfant a 18 ans, il faut aller l’inscrire sur la liste électorale pour qu’il puisse voter aux prochaines élections», a-t-il exhorté.

Les élus locaux, les députés et les cadres RHDP, tous se sont engagés à inviter les Kaniga à s’inscrire massivement sur la liste électorale. C’est d’abord le patriarche Yaya Méïté, maire et sénateur de Kani commune et Sous-préfecture qui a invité ses administrés à prendre cette opération au sérieux. Le vieux routier de la politique a été suivi par les députés Abdoulaye Ben Méïté, secrétaire national aux affaires juridiques du parti et Aboubacar Koné, vice-président du conseil régional et du superviseur RHDP, Bouaké Méïté par ailleurs DG de la Sotra. Chacun, à son niveau, a livré l’enjeu du processus devant de nombreux sympathisants et surtout les délégués de zones, les secrétaires de sections et les comités de base.

« Après ce lancement, il n’y aura plus un autre. Il nous reste maintenant à aller sur le terrain. Nous allons tout faire pour relever le défi. Au lieu de 7.000, Aboubacar Koné et moi voulons aller jusqu’à 10.000 nouveaux inscrits sur la liste électorale. Chers militants du RHDP, chers parents et chers cadres, l’objectif est clair : il faut atteindre la barre des 10.000 nouveaux inscrits sur la liste électorale dans notre région », a insisté le départemental Yaya Méïté avant de lever la séance.

Avant le lancement de la révision de la liste électorale, M. Yaya Méïté, Délégué départemental RHDP de Kani commune et sous-préfecture a invité un instructeur de la Commission Électorale Indépendante (CEI) à former les délégués de zones, les secrétaires de sections et les comités de base. La formation s’est tenue le vendredi 18 novembre dernier à la mairie de Kani.

Alexandra G. (Correspondante)

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire