Violences politiques, conflits ethniques et promotion de la stabilité : Les USA prêtent leur concours à la Côte d’Ivoire

Lecteur Audio

L’administration Biden a décidé d’apporter son aide au gouvernement ivoirien du président Alassane Ouattara dans le cadre de la prévention des conflits et promotion de la stabilité. L’Oncle Sam, selon la représentation diplomatique américaine à Abidjan, a classé la Côte d’Ivoire parmi les pays prioritaires de la stratégie du gouvernement américain.

Ce qui donne à croire que le gouvernement américain va mettre en œuvre une stratégie décennale pour prévenir les conflits et promouvoir la stabilité dans certains pays du monde, dont la Côte d’Ivoire. Cette information est assortie d’un communiqué publié conjointement par les Départements d’État, du Trésor, de la Défense des États-Unis et de l’Agence américaine pour le développement international, le vendredi 1er avril 2022.

Il est bon de noter que la décision du gouvernement américain intervient quelques jours après la visite de travail qu’a effectuée le Premier Ministre, Patrick Jérôme Achi, aux États-Unis, du 12 au 17 mars 2022. «  Le gouvernement américain va de l’avant dans un esprit de partenariat avec quatre pays et un groupe régional de pays pour mettre en œuvre la stratégie décennale des États-Unis visant à prévenir les conflits et à promouvoir la stabilité », indique le communiqué. Lequel poursuit pour dire que « la consolidation de la paix et la prévention des conflits sont plus que jamais nécessaires, et les États-Unis se réjouissent de la perspective de travailler avec d’autres pays pour créer un monde plus pacifique ».

Autant le dire, à travers la mise en place de cette stratégie, les États-Unis réaffirment leur engagement à renforcer la résilience mondiale et le renouveau démocratique, et à promouvoir des nations pacifiques et autonomes qui deviennent des partenaires économiques et sécuritaires des USA. Précise un diplomate américain basé sur les bords de la lagune Ébrié.

Au cours de son dernier séjour aux États-Unis, Patrick Achi rappelons-le, avait évoqué avec le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, les enjeux de sécurité sous-régionale et la crise entre la Russie et l’Ukraine. Le succès de cette stratégie exigera un leadership fort, de la patience, de la créativité et une relation constructive avec les partenaires internationaux ciblés. Les autorités ivoiriennes sont donc prévenues.

Denzel Bereby

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire