Violences : La Communauté des Ivoiriens du Niger dément subir des comportements dégradants ou inhumains

Lecteur Audio

NIAMEY, 20 Mai 2021 – Le président de la Communauté des Ivoiriens du Niger (CINI), M. Yao Kaunan Charles Boris, dans un communiqué, a démenti formellement l’information “tendancieuse et sans fondement” selon laquelle des Ivoiriens seraient victimes de comportements dégradants et inhumains de la part de l’Armée nigérienne.
En effet, dans une vidéo qui circule dans les réseaux sociaux, il est rapporté des scènes obscènes où des hommes subissent des châtiments corporels de la part de certains porteurs d’uniformes. Cette vidéo a été présentée comme se passant au Niger et que les hommes maltraités seraient des Ivoiriens. Ce qui a abouti à des scènes de pillages et de tortures des Nigériens vivant à Abidjan, en Côte d’Ivoire.
Selon M. Yao Kaunan Charles Boris, « aucun Ivoirien vivant au Niger n’est victime de tels agissements », précisant que « la Communauté ivoirienne vit au Niger dans la quiétude, la paix et en parfaite harmonie avec leurs hôtes nigériens ».
Aussi, a-t-il condamné fermement les actes de violences sur la Communauté nigérienne vivant paisiblement en Côte d’Ivoire, demandant que de tels actes cessent immédiatement.
Contacté par l’Agence Nigérienne de Presse (ANP, Officielle), M. Yao Kaunan Charles Boris a demandé pardon aux Nigériens et s’est félicité de la décision prise par le Ministère ivoirien en charge de l’Intérieur d’ouvrir une enquête sur ces malheureux incidents, après avoir procédé à quelques arrestations.
Il nous a confirmé que l’auteur principal de la vidéo en ligne est activement recherché. M. Yao Kaunan Charles Boris a appelé au calme et à l’apaisement.

KPM

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire