TOGO: La centrale solaire de Blitta opérationnelle.

Lecteur Audio

Une centrale solaire  a été mise en service le 22 juin dernier dans la ville de Blitta au Togo.

Quinze mois après le lancement des travaux, l’inauguration officielle de cette infrastructure a été effectuée par le Chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

Située à 270 kilomètres au nord de la ville de Lomé, la nouvelle centrale solaire photovoltaïque est le fruit d’un partenariat public-privé entre l’Etat togolais, le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement, la Banque Ouest Africaine de Développement BOAD et le spécialiste émirati des infrastructures énergétiques AMEA Power. Les travaux de construction de la centrale ont été exécutés par AMEA Power.

Selon les autorités togolaises 80% de la main d’œuvre locale a été utilise durant la construction de cette infrastructure nantie d’une puissance Installée de 50 MW, la nouvelle centrale solaire photovoltaïque va être une source d’approvisionnement d’énergie à un peu plus de 158000ménages de la région. Les villes environnantes de Blitta également seront bénéficiaires de cette énergie grâce à une production d’électricité d’une capacité de 90255MW par an.

L’infrastructure est équipée d’un total de 123344 panneaux sur une superficie de 92 hectares.

Le montant total des travaux du joyau s’estime à 35 million de francs CFA. Ceci peut bien être le plus grand projet solaire en cours en Afrique de l’ouest.

Protectrice de la couche d’ozone, l’infrastructure peut favoriser l’économie de plus d’un millier de tonnes de Co2 durant son fonctionnement.

Le Chef de l’Etat togolais n’a pas caché sa joie avant de revenir sur les ambitions de son gouvernement ; celles d’avoir une augmentation progressive du taux d’électrification urbaine comme rurale. Pour le numéro 1 togolais « notre ambition est de faciliter un accès universel à l’électricité et de desservir tous les ménages togolais en énergie propre et renouvelable.»

Le spécialiste émirati des infrastructures énergétiques AMEA Power va être aux commandes de la centrale solaire “Cheikh Mohammed Bin Zayed” pour une période de 25 ans.

Le gouvernement togolais veut ainsi mettre à la disposition de chaque région une centrale solaire. Le but visé est de réduire la dépendance énergétique vis-à-vis de l’extérieur afin d’atteindre une couverture universelle à l’horizon 2030. Un objectif qui doit être atteint tout en portant à 50% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national.

Ces différentes actions du Togo sont louables pour John van Zuylen ; PDG de l’association de référence des professionnels du solaire en Afrique (AFSIA). D’après le numéro 1 d’AFSIA : “Ces projets illustrent très bien que le Togo est sur une trajectoire solaire exponentielle et que le pays promet d’être un marché dynamique pour le solaire dans les années à venir.”

Certes le gouvernement togolais est entrain de faire des efforts dans le but de fournir l’électricité aux populations par la construction de centrales solaires mais la question est de savoir si cette mesure va permettre au pays de ne plus avoir des soucis d’électricité

Noel de SOUZA.

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire