Société : Le Niger a besoin de plus de 200 milliards de francs CFA pour faire face aux situations humanitaires

Lecteur Audio

NIAMEY, 24 juin 2021 – Le Premier Ministre nigérien Ouhoumoudou Mahamadou a annoncé, le mercredi 23 juin 2021 lors de la première session de la Commission mixte de concertation Etat-donateurs du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires, que son pays a besoin de quelque 202 milliards de francs CFA pour faire face aux différentes situations humanitaires qui se posent actuellement au pays.

En effet, une évaluation de la situation humanitaire fait ressortir qu’en mars 2021, environ 2.300.000 personnes sont en insécurité alimentaire sévère dont 218.000 personnes en situation d’urgence.

Il s’agit donc, a expliqué le Premier Ministre, en plus de devoir “gérer presque au quotidien les conséquences de la grande insécurité” qui sévit au niveau des frontières du pays, avec des flux importants de réfugiés, mais également de faire face à des déplacements massifs des populations qui vident leurs villages pour des centres plus sécurisés. 

Et « le repli des populations donne l’occasion aux groupes armés terroristes d’occuper les espaces délaissés, d’en faire des sanctuaires et de s’y établir durablement », a fait remarquer le Chef du Gouvernement nigérien, avant d’indiquer qu’il s’avère plus raisonnable d’aider les populations qui le désirent « à exécuter un retour volontaire dans leurs villages et sites d’origine et d’y mettre les moyens qu’il faut en termes de sécurité, d’aide d’urgence, d’infrastructures économiques et sociales, suivant les principes bien établis du nexus urgence, développement et paix, cher aux Nations Unies suite au Sommet humanitaire mondial d’Istanbul de 2016 ».

A cette situation s’ajoute la persistance de l’impact de la pandémie de la Covid-19 et l’impact des inondations de 2020 ayant touché environ 61.263 ménages pour une population de 516.251 personnes sinistrées dans 112 communes et 46 départements du Niger.

C’est pour faire face à ces situations que le Gouvernement nigérien a élaboré un Plan de Soutien 2021 d’un montant de 202 milliards de francs CFA à l’issue de la réévaluation de la situation alimentaire, nutritionnelle et pastorale. Et en dépit des annonces des partenaires, des ressources additionnelles doivent encore être mobilisées pour couvrir les besoins nécessaires.

Aussi, le Premier Ministre a-t-il invité les partenaires à étudier la possibilité de mobiliser rapidement ces ressources de faire face, de manière cohérente et agissante, aux défis multiples qui assaillent le pays.

La Coordinatrice humanitaire du Système des Nations Unies au Niger, Mme Louise Aubin et l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Niger, Mme Elena Lonete Denise, ont pris la parole pour réaffirmer au Gouvernement nigérien tout l’engagement des partenaires à accompagner le Niger pour le bien-être des populations.

KPM

5/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire