RTNC: Une mise en demeure adressée au ministre du Budget en vue de régulariser les arriérés de salaires

Lecteur Audio

Kinshasa, le 09.03.2022.Dans une correspondance adressée le 7 mars au ministre en charge du Budget relative à la situation des salaires des travailleurs de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), l’intersyndicale nationale/RTNC vient de lui signifier une mise en demeure qui part de cette date du mercredi 9 au 12 mars.

L’intersyndicale nationale, au nom des travailleurs de la RTNC, reproche au ministre du Budget d’avoir bloqué intentionnellement le paiement d’une partie de quatre mois de salaires de ces travailleurs. Soit de la période de novembre 2021 à février 2022. << Cette partie de salaire : prime, motivation spéciale dont vous connaissez bien les contours, a été une instruction ferme de son excellence monsieur le Premier ministre, pour régulariser (réparer) une injustice >>, a souligné l’Intersyndicale. Cette structure rappelle au ministre en charge du Budget que ces instructions dont il est question lui ont été données suite au sit-in organisé, du 11 au 16 novembre 2021, à la Primature, au Parlement et à la Présidence de la République pour réclamer réparation. Elle fait savoir que cet arriéré n’a été payé, le 31 décembre dernier, que pour le mois d’octobre 2021. << Malgré des multiples rappels de votre collègue, son excellence monsieur le ministre de la Communication et des Médias, vous avez gardé silence >>, est-il écrit dans la correspondance.
L’intersyndicale nationale reproche également au ministre en charge du Budget d’avoir refusé, pour des raisons qui lui sont propres, << de contresigner le barème salarial 2022 de la RTNC, bloqué sur son bureau depuis juin 2021 ; pourtant signé par l’employeur RTNC, le président du Conseil d’administration de ce média public, ainsi que par son collègue en charge de la Communication et des Médias, qui le lui avait, en outre, transmis >>.
Appelant le ministre du Budget à payer ces quatre mois de salaires indument retenus, l’intersyndicale nationale/RTNC dit également attendre de lui la correction de cette entorse sur les revendications de ces travailleurs et cadres en contresignant leur barème salarial et en l’intégrant dans le collectif budgétaire, pour leur bénéfice à la paie du second trimestre 2022, au mois d’avril prochain.
Cette structure brandit, par ailleurs, la détermination des agents et cadres de la RTNC à s’assumer véritablement et d’entamer la procédure légale qui leur est reconnue par la Constitution de la République démocratique du Congo, si, au-delà du délai annoncé, des solutions ne sont pas données.

Raphael LUMOO
Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire