Rhdp. Ouattara fixe la caution à 500.000 FCFA pour être secrétaire départemental : En colère la base fustige « la politique des riches »

Lecteur Audio

Abidjan le 24 juin 2022- « Avec la restructuration qui est en cours, le président Alassane Ouattara ambitionne de faire du Rhdp, le plus grand parti de tous les temps. Ces élections devront permettre de nous réunir autour de personnalités choisies par la base. Ces listes de candidatures doivent être équilibrées et intégrer les particularités de nos territoires» , a fait savoir le président du directoire de ce parti Koné Kafana, au nom d’Alassane Ouattara le véritable patron du Rhdp (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix au pouvoir depuis avril 2011). Il n’en a pas fallu longtemps pour irriter la base militante.

« Je suis très déçu. Ce  parti est devenu celui des riches. Donc celui qui n’a pas l’argent ne peut pas prétendre être responsable politique au Rhdp. Et pourtant, ce sont les pauvres qui ont fait l’histoire de celui-ci. Encore une fois, la base militante a été mise à l’écart. Dommage Rhdp ! » a vivement réagi plein d’amertume d’Adama Koné, militant Rhd. Celui-ci résume toute la grande colère qui ronge de nombreux militants du parti de Ouattara. Pour cause, le directoire a décidé de fixer à 500.000 Fcfa, la caution pour être candidat au poste de secrétaire départemental de ce parti, le lundi 20 juin 2022 à l’issue d’une réunion.

Les potentiels candidats, bien sûr qui sont nantis, disposent donc d’une semaine (du 22 au 28 juin) pour déposer leurs dossiers de candidature au siège du Rhdp. Leurs dossiers doivent comprendre selon, le secrétaire national chargé de l’Organisation, de l’implantation et des adhésions (Snoia), Hien Sié Yacouba, les éléments suivants : une demande manuscrite de candidature adressée au secrétaire exécutif (préciser le département politique pour lequel on postule), le reçu de paiement du droit de participation fixé à 500 000 FCFA, non-remboursable, être un militant actif et connu, deux photos d’identité couleur de même tirage (à fond blanc).

Une décision, « injuste et discriminatoire », jugent de nombreux militants qui ruminent encore colère et amertume. Selon des indiscrétions, la base est très remontée contre la direction de son parti. Elle estime que cette décision a été prise dans le but d’écarter les militants ou cadres, qui sont sur le terrain et font de l’ombre aux cadres ministres et directeurs généraux du Rhdp, qui ont du mal à s’imposer sur le terrain. Embourgeoisés qu’ils sont, ils veulent s’accaparer tous les postes au sein de leur parti. Sans rien laisser aux militants et cadres, démunis de moyens financiers comme eux, mais qui abattent un travail de fourmis sur le terrain.

Les militants en colère, estiment qu’avec ce critère de caution à 500.000 Fcfa, le Rhdp, ne fait plus la promotion du mérite, du travail, de l’engagement politique sur le terrain. Mais, ce parti met en avant exclusivement la puissance financière de certains cadres dans le cadre de sa restructuration annoncée depuis quelques temps. Une restructuration qui sert à écarter de nombreux militants démunis et pauvres, n’est pas signe de vitalité et de démocratie, estiment encore les militants qui fustigent cette décision discriminatoire. Ceux-ci, soutiennent qu’ils ne seront pas surpris de voir, la pléthore de cadres nantis financièrement grâce aux privilèges du pouvoir, être majoritairement candidats à ce poste de secrétaire départemental.

Doit-on donc dire Adieu, au slogan « La Côte d’Ivoire solidaire » au Rhdp ?

Denzel Bereby, Correspondant

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire