RDC : Sama Lukonde attire les investisseurs dans le secteur minier en RDC

Lecteur Audio

Kinshasa, le 11 mai 2022- Le Premier ministre congolais, Mr Jean-Michel Sama Lukonde KYENGE, a tenté de vanter les opportunités de la RDC, à la tribune du Forum Indaba Mining investing ouverte à la veille de la Cape Town en Afrique du Sud ce mardi 10 mai.

Dans son allocution, face à plusieurs opérateurs économiques et aux acteurs de la société civile du secteur du secteur minier, le Chef de l’exécutif congolais a passé au peigne fin le potentiel minier dont regorge la République Démocratique du Congo avant de présenter les opportunités qu’offre le pays aux opérateurs économiques, en affirmant « point n’est besoin de vous rappeler que les dites assises permettent à nos différents pays, de présenter les opportunités de leurs secteurs miniers respectifs ainsi que leurs activités annexes et connexes. La République Démocratique du Congo porte une espérance planétaire, non seulement dans le secteur minier mais aussi celui de l’environnement dont elle est bien consciente ».

Pour renchérir il déclare que « la République Démocratique du Congo n’est cependant, explorée approximativement qu’à 19% de ses potentialités. C’est la raison pour laquelle une intensification de la recherche géologique et minière s’avère indispensable. Cela a conduit le gouvernement à planifier une meilleure valorisation des ressources minérales pouvant aller jusqu’à la certification de leurs réserves ».

Ajoutant qu’il a été observé une augmentation de la capacité de production minière de cuivre de 276% pour la période de 2010 à 2020. Cette capacité, a-t-il souligné, est passée de 435 mille tonnes à environ un million sept cent mille tonnes et pourrait atteindre deux millions trois cent mille tonnes en 2024.

En revanche, fort est d‘admettre que le pays pleurait encore de nouveaux morts dans sa partie est au moment où le premier ministre Sama Lolonde faisait son allocution. Ce sont donc, environ une centaine de civils  qui ont été massacrés, notamment des enfants, sur deux sites miniers  dont celui de KABLANKETTI et Fataki en province de l’Ituri  par deux groupes armées  CODECO et FPIC/ZAIRE.

Raphael LUMOO

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire