RDC: Pour avoir diffusé ses sextapes dans un groupe Whatsapp, un commissaire de police a été suspendu

Lecteur Audio

Le commissaire supérieur Bonfeti Nzeseni, commandant du commissariat de la police dans la commune de Maluku a été révoqué de ses fonctions. On lui reproche d’avoir partagé les vidéos de ses ébats sexuels dans le groupe Whatsapp du commissariat de province.

L’officier Bonfeti Nzeseni n’est plus le commandant du commissariat de la police dans la commune de Maluku. Dans un communiqué rendu public le jeudi 19 janvier 2023 et relayé par plusieurs médias congolais, l’officier a été suspendu de toutes ses fonctions pour avoir diffusé ses propres images pornographiques dans le groupe Whatsapp du commissariat provincial.

« Je vous suspends dès réception de la présente de toutes vos fonctions du Comd Ciat Pol MALUKU, pour avoir posté dans le groupe Whatsapp ComProvKin vos images pornographiques ce jeu 19 janvier 2023 à 10.49′ », peut-on lire sur le communiqué signé par le général Sylvano Kasongo, commissaire divisionnaire adjoint de la police dans la ville de Kinshasa.

Selon le même communiqué, c’est le commissaire supérieur José Nyamungonzo, adjoint de l’incriminé, qui assurera désormais l’intérim à la tête de la police dans la plus grande commune de la capitale du Congo.

Réagissant à la nouvelle, l’avocat du commissaire déchargé Bonfeti Nzeseni parle d’un complot monté de toute pièce pour éclabousser l’officier de la police. A l’en croire, la justice a été saisie afin que les responsabilités soient situées dans cette affaire.

Serge Kpan (Correspondant)

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire