RDC : Nord-Kivu/un formateur des ADF, spécialiste à la manipulation des drones arrêté par l’armée à Beni

Lecteur Audio

Kinshasa, le 26 septembre 2021- ABOU OMAR, sujet Jordanien de son vrai nom Hytan S.A. AFTAR a été capturé par les éléments FARDC le 17 septembre 2021 9 à la périphérie de BENI derrière Kilya non loin de la Semuliki (entre Rizerie et la Semuliki) suite à une opération des FARDC visant à neutraliser des combattants du groupe terroriste Al Qaïda.

Omar a séjourné à Mwalika avant d’entrer au Congo à partir de Kalemie en provenance de Kigoma (Tanzanie) par un vol de la compagnie CAA. Il a par fait le trajet Kigoma-Kalemie-Goma.

A partir de Goma, il s’est rendu à bord d’un véhicule à Butembo le 14 août 2021 avant de rejoindre Mwalika, selon les informations recueillies par la Rédaction d’AKONDANEWS.NET.

Aussi, son passeport ne comportait aucun visa de l’aéroport de Kalemie ni celui de Goma encore moins celui de Kigoma. Aucune trace d’entrée et de séjour sur le sol congolais.

D’après une autre source, un certain Muhammad Abu Akasi avec qui Abou Omar devait voyager pour l’Afghanistan via Goma -Kigali se cacherait toujours vers Mwalika dans le Bashu. Les deux soldats du califat auraient suivi l’itinéraire Kosovo-Turquie- Tanzanie -RDC.

Pour rappel en 2011, sur l’axe Mbau- Kamango, les hommes du général Kalonda Famba (alors colonel) avaient arrêté deux sujets britanniques (d’origine ougandaise) qui avaient séjourné 6 mois à Madina et tout comme le Jordanien, ils ne possédaient pas de visa  sur leurs passeports.

Les FARDC mènent une guerre asymétrique contre les soldats du califat en attendant une véritable collaboration des services douaniers dont, l’implication dans la lutte contre le terrorisme contribuera à la sécurisation de l’Est de la RDC.

De plus , une vigilance accrue des pays voisins s’avère nécessaire, pour briser la chaîne d’approvisionne du terrorisme dans la région et en Afrique.

Toutefois, le terrorisme restera toujours une menace pour l’Afrique et le reste du monde tant que les politiques resteront dans les déclarations sans actions concrètes.

Raphael LUMOO

Akondanews.net

5/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire