RDC : Mutualisation des forces : L’opération Shujaa (Courageux) contre le terrorisme

Lecteur Audio

Kinshasa, le 06 juin 2022.
Par Raphaël Lumoo

Dans une correspondance la RDC (République Démocratique du Congo) proroge, (dans un rapport), à deux mois l’opération de UPDF-FARDC contre le terroristes qui menaçait la sécurité de l’Ouganda. Cette annonce survient alors que les parties prenantes devraient procéder à une évaluation de résultats réalisés par les deux Unité engagées dans l’opération Shuja lancée depuis fin novembre 2021. Ce, suite à l’activisme de ADF dans le territoire de Beni et Irumu à l’Est de la République Démocratique du Congo. Comme ça se passe dans le processus de prorogation de l’état de siège.

Ce report risque d’être confus au vu des allégations du porte-parole de l’armée ougandaise sur l’implication des FARDC dans les atrocités sur la population civile. Allégations faites sur une chaine internationale avant l’annonce du retrait des unités ougandaises du sol congolais. Il vient de bénéficier de deux autres mois pour des opération jugées improductives par un analyste en territoire Beni.

Major général Camille bombele

Cette annonce, faut-il le rappeler, intervient alors que la RDC ne partage pas la même vision que le Rwanda et l’Ouganda via son commandant de l’armée de terre M. KAINEGURA. Ce dernier affirmant que «les soldats ougandais seront mixés avec les rwandais». Mais déjà certaines sources affirment que le Rwanda aurait fait entrer ce jeudi, des véhicules militaires et des troupes via Tchanika. Dans cette situation, on ne connait pas encore la position officielle des autorités congolaises après la déclaration de l’Ouganda. Ce pays rappelons-le, a dit officiellement qu’il se battrait aux côtés du Rwanda «si la RDC mène une guerre contre Kigali».

Raphael LUMOO
Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire