RDC : les Eco gardes deviennent aussi la cible des groupes armés dans le Parc de Virunga

Lecteur Audio

Kinshasa, le 21.11.2021, une attaque d’inconnus armés samedi, 20 novembre contre un poste de patrouille de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature à Bukima, dans le groupement Gisigari, en territoire de Rutshuru a fait un mort dans les rangs des éco gardes.
L’attaque est survenue samedi vers 19 heures et demi. Selon le Président de la Coordination territoriale de la Société Civile en territoire de Rutshuru, Jean Claude Bambanze, les assaillants sont venus de la profondeur du Parc National des Virunga. Ils ont pris d’assaut le poste de patrouille de l’ICCN de Bukima. Et comme l’échange des tirs entre les éco-gardes et les assaillants a duré longtemps, les éco-gardes ont décroché. Mais l’un d’entre eux a péri dans cet échange des tirs.

les Eco gardes dans une patrouilles sur l’axe Rugari à Rutchuru

Ces assaillants ont emporté les vivres qui servaient de ration aux éco gardes dans ce poste de patrouille et l’arme de l’éco-garde tué, indique Jean Claude Bambanze. Et pendant ces échanges des tirs, les habitants des villages de Bukima et Kanombe voisins de ce poste de patrouille étaient terrés sous les lits, ajoute notre source.
Nous avons tenté d’obtenir la version des faits du département de communication du Parc National des Virunga ce lundi matin, en vain. Tous nos efforts se sont révélés infructueux. Rappelons que le 15 octobre 2021, un autre éco-garde de l’ICCN a trouvé la mort dans une attaque d’inconnus dans la zone de Chanika. Signalons que ces évènements surviennent sur un périmètre où les FARDC ont déclaré avoir vaincu le soit disant rebelles du M23 mais ces indices prouvent à suffisance que la zone reste sous contrôle de ce même groupe armé qui serait soutenu par les pays voisins.
Raphael LUMOO
Akondanews.net

3/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire