RDC : Le franc congolais connaît une dépréciation de 1,31% (BCC)

Lecteur Audio

Le vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC) a fait remarquer au cours du Conseil des ministres du vendredi 29 octobre 2021 que la conjoncture économique reste marquée par un rebond de l’activité soutenue par la reprise de la demande mondiale. Clairement,  “Les cours mondiaux des principaux produits d’exportation de la RDC sont restés globalement favorables. Le marché de biens et services est demeuré stable avec un cumul annuel de l’inflation de 3,69% à la troisième semaine du mois d’octobre 2021 alors qu’elle se situait autour de 14% à la période correspondante en 2020”,  selon le compte-rendu du Conseil des ministres.

La stabilité du marché de change a été consolidée grâce à la bonne coordination des politiques budgétaire et monétaire. De ce fait, le vice-gouverneur de la BCC a recommandé le maintien de la stratégie actuelle et la mise en application continue du pacte de stabilité.

A cela s’ajoute le suivi rapproché des facteurs de liquidité et la mise en œuvre des réformes retenues dans le cadre du programme avec Fond Monétaire International.

Contrairement à plusieurs décisions dont celui qui fixe le prix des biens surgelés, ce prix n’a toujours pas été appliqué sur le marché de Kinshasa et en province. Une flambé  des prix s’observe donc, notamment, le prix du carton des cuisses de poulet (10Kg): 15.9 USD, poulet entier (10 Kg): 15.5 USD, côtes de porcs (10Kg): 16.8 USD, chinchards : 1.44 USD/Kg.

 Contrairement aux dispositions contenues dans l’arrêté ministériel n°034/CAB/MINET/ECONAT/JKN/d’octobre 2018 portant mesures d’exécution de la loi organique n•18/020 du 09 juillet 2018 relative à la liberté des prix et à la concurrence, spécialement en matière des prix, fort est d’admettre que l’inflation en cours est fortement liée à la dépréciation de la monnaie locale, qui inéluctablement favorise une augmentation des prix des biens importés et accentue la misère de la population congolaise.

Raphael LUMOO

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire