RDC : la COGEP demande au gouvernement de rendre public le contrat minier entre les compagnies congolaise Sakima et rwandaise Dither

Lecteur Audio

Kinshasa, le 22/09/2021- La Coalition pour la Gouvernance des Entreprises Publiques « COGEP », plateforme des Organisations de la société Civile, qui milite pour la transparence et la redevabilité des entreprises publiques, se dit préoccupée par le refus manifeste du Gouvernement Sama Lukonde à publier l’accord signé le 26 juin 2021 entre la SAKIMA S.A et la firme DITHER LTD en Présence de deux chefs d’état dont M. Felix Tshisekedi du côté congolais et M. Paul Kagamé du Rwanda.

La SAKIMA S.A., entreprise du portefeuille de l’Etat congolais et la firme DITHER LTD, une entité rwandaise de droit privé se sont mises d’accord pour exploiter des mines d’Or dans l’Est congolais.

Dans un communiqué publié mardi 21 septembre, la COGEP dit constater malheureusement que plus 60 jours après la signature, l’accord n’est publié ni sur le site web du Ministère des Mines, ni au Journal officiel de la République démocratique du Congo.

« Nous faisons le constat que le gouvernement n’a pas publié le contrat qui a été signé entre la Sakima et cette firme rwandaise. Nous rappelons qu’au terme de la loi qui organise l’exploitation minière en RDC, le gouvernement est tenu de publier tous les contrats miniers sur le site web du ministère des mines et dans le journal officiel », a indiqué l’un des membres de la COGEP, Philippe Ruvunangiza.

Plus de soixante jours après la signature de ce contrat, regrette-t-il, le gouvernement n’a toujours pas rendu public le contenu dudit contrat :

« Nous regrettons que le gouvernement choisisse comme mode de gestion des entreprises publiques l’opacité, parce que c’est le constat que l’on peut faire. Nous voulons demander d’avantage au gouvernement à fournir des efforts pour ne pas se positionner comme l’artisan de la violation de ses propres lois, parce qu’il n’est pas normal que le gouvernement de la République édicte une loi et qu’il soit le premier à ne pas la respecter. Comment alors les étrangers et le citoyen lambda peuvent-ils respecter la loi si le gouvernement la viole ?».

Pour rappel le Rwanda est un pays connu à l’échelle mondiale comme pays producteur du coltat alors que ce pays n’a ni source, si rivière ou il extrait les minerais cela suite à plusieurs accords signés par les dirigeants congolais en cachette d’une part mais aussi le manque de traçabilité dans la gestion de ressources naturelles en République Démocratique du Congo.

Raphael LUMOO

Akondawnews.net

5/5 - (2 votes)
Partager:

Laisser un commentaire