RDC : Denis MUKWENGE recadre Félix TSHISEKEDI après son discours devant le conseil de sécurité à New York.

Lecteur Audio

Kinshasa, le 22 septembre 2021- L’exhumation des fosses communes,  on ne peut plus exigée en RDC, mais qui peine à se concrétiser, fait partie de l’indispensable travail de mémoire indissociable des mécanismes de justice transitionnelle.

L’exhumation des fosses communes fait évidemment partie intégrante du mécanisme de recherche de la vérité, du mécanisme d’enquête et de poursuites judiciaires, du mécanisme de réparation pour les victimes. C’est pour cette raison que le Prix Nobel de la Paix Dr Denis Mukwege a, dans une déclaration récente, demandé au Président Tshisekedi de  « solliciter l’aide des Nations Unies et l’adoption d’une résolution du Conseil de Sécurité pour mettre en place sans tarder une équipe d’enquêteurs intégrées au Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme, comprenant entre autres des experts en anthropologie médico-légale pour exhumer les nombreuses fosses communes dans le pays en vue de collecter et préserver les éléments de preuve d’actes susceptibles de constituer des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des crimes de génocide perpétrés en RDC. »

Malheureusement, devant l’AG des Nations Unies, prenant la parole, le Président congolais Félix  Tshisekedi a ignoré la question très attendue par ses compatriotes et les partenaires au développement de la RDC.

Raphael LUMOO

Akondanews.net

4/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire