RDC-BENI : Treize militants de la LUCHA arrêtés à Beni

Lecteur Audio

Treize militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), ont été arrêtés lorsqu’ils essayaient de manifester pour exprimer  leur indignation face aux nombreuses tueries dans la région de Beni-Ituri. Les autorités militaires et policières ont donc fait usage de la force pour disperser les quelques manifestants et mis aux arrêts treize militants de la LUCHA.

 C’est à bord de 15 jeeps que des éléments des forces de défense et de sécurité sous les ordres des autorités en charge de la gestion de l’état de siège sont arrivés à la mairie de Beni pour disperser les militants de la LUCHA , avant de mettre aux arrêts treize manifestants qui exprimaient leur ras le bol face à l’impuissance du gouvernement de Félix Antoine Tsishekedi de maintenir la paix et la sécurité dans la région de Beni-Ituri, confrontée depuis peu à de nombreuses tueries du fait des incursions des forces rebelles.

Des espérances des discours élogieux de campagne de Félix Tsishekedi, les populations de Beni-Ituri, apprécient désormais la situation sécuritaire dans la région comme étant un échec patent de l’état de siège tant à Beni  que dans le nord Kivu. Pour les populations, les donneurs de leçons d’hier, se sont mués en principaux négationnistes des droits humains.   

« Pourquoi fermez vous vos oreilles quand la population du nord Kivu vous parle du bilan extrêmement négatif de l’état de siège ? Êtes-vous au courant des nombreuses violations des droits humains pendant l’état de siège au nord Kivu ? Vous faîtes l’autoglorification à Kinshasa alors qu’à Beni la population vide les villages et le taux de tueries a triplé depuis l’état de siège ? Vous utilisez l’auditorat militaire a béni pour arrêter les habitants qui réclament le retour de la paix. N’est-ce pas de la dictature décriée pendant 37ans par vous-même. A Beni une justice aux ordres des politiques. Tout le monde qui parle du vrai bilan de l’état de siège doit être arrêté. C’est ça la bonne Gouvernance ou la Démocratie que vous avez promise au peuple congolais ? » a déclaré à akondanews.net HON. ALAIN SIWAKO député provincial élu de la ville de Goma, avant d’inviter le président de la République à s’impliquer pour la libération des militants de la LUCHA arrêtés ce jeudi 11 novembre à Béni.

Quelle politique de défense et sécurité pour la stabilité au Congo ?

Raphael LUMOO

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire