RDC : Baisse de prix des surgelés, une réunion d’harmonisation met ensemble les importateurs, la DGM, la CVM et les LMC

Kinshasa, le 14 juillet 2021- Le ministre de l’économie, Jean-Marie Kalumba, a réuni, le lundi 13 juillet 2021, les importateurs des produits surgelés, les responsables de la Direction Générale de Migration (DGM), de la Congolaise de Voies Maritimes (CVM), des Lignes Maritimes Congolaises (LMC) et le Maire de Matadi.

L’objectif visé par cette rencontre est d’en finir avec le dossier baisse de prix des produits surgelés. En effet, le ministre de l’Economie est plus que déterminé à aller jusqu’à la fin de sa logique. Jean-Marie Kalumba a obligé Socimex, Américain food, Sokin et autres à défendre leur argumentaire devant ceux qu’ils ont accusés de percevoir des taxes. Une action qui a eu pour conséquence d’impacter négativement sur le prix des surgelés au marché de Kinshasa. Sans alibi, les importateurs seraient en mauvaise posture et l’application des prix annoncés par le Gouvernement serait donc inéluctable.

Au sortir de cette réunion, le Maire de la ville de Matadi a donné sa position face à ce dossier.« Dans 48 heures, les importateurs se prononceront après un travail rigoureux avec les experts du ministère, l’époque de la complaisance étant révolue », a-t-il souligné. Hormis le dossier des produits surgelés, le ministre de l’Economie compte s’attaquer aux problèmes relatifs aux secteurs de la production locale et de l’industrie manufacturière.

Il s’agit de Cilu, Cimko, PPC Barnet pour les cimentiers; Fameco pour les barres de fer sans oublier PHC et Swista pour l’huile de palme et la limonade.

En fait, tous les représentants de ces entreprises ont été reçus par Jean-Marie Kalumba afin d’envisager une collaboration qui règle la question de la concurrence déloyale, de la fiscalité et parafiscalité qui menacent la pérennité de leurs activités.

Il faut rappeler que, les échanges jugés prometteurs et enrichissants entre les deux parties présagent une lueur d’espoir quant à l’application effective des «prix justes ».

Raphael LUMOO

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire