RDC : Attaque contre un de ses véhicules en Ituri , MSF condamne toute forme d’entraves et de violences contre les secours médicaux, ses patients et son personnel

Lecteur Audio

Un véhicule de l’organisation Médecin sans Frontières (MSF) a été la cible d’une attaque armée, jeudi 28 octobre 2021 entre Kobu et Bambu dans la province de l’Ituri, dans le Nord-est de la République démocratique du Congo. Avec 5 staffs MSF à bord, ce véhicule a essuyé des tirs.

Selon MSF, « deux membres de cette équipe ont été blessés et transportés dans l’hôpital le plus proche avant d’être évacués de la zone dans un état stable ». Dans un communiqué ce vendredi 29 octobre 2021, Médecin sans Frontières se dit choqué par cet événement et condamne toute forme d’entraves et de violences contre les secours médicaux, ses patients et son personnel.

« Notre priorité absolue est de mettre nos collègues en sécurité et de nous occuper de leur état de santé, mais nous sommes tous choqués par cet événement. Nous ne savons pas pourquoi ces tirs ont visé notre véhicule dont les identifiants et les emblèmes étaient pourtant exposés », lit-on dans ce communiqué de MSF.

Et d’ajouter « Les véhicules médicaux doivent permettre aux personnels de santé de porter assistance aux patients dans un environnement sûr et sécurisé. Nous condamnons toute forme d’entraves et de violences exercées contre les secours médicaux, nos patients et les membres de notre personnel. »

Selon une autorité de la sécurité nationale sur place, l’embuscade contre ce convoi de MSF a été tendue par les miliciens CODECO, très actifs dans la zone. D’après la même source, les deux membres de l’équipe blessés sont un expatrié blanc et le chauffeur

Raphael LUMOO

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire