POLITIQUE : LE PRESIDENT DU CONSEIL MILITAIRE DE TRANSITION DU TCHAD CHOISIT LE NIGER POUR SA PREMIERE SORTIE OFFICIELLE A L’EXTERIEUR

Lecteur Audio

NIAMEY, 10 Mai 2021 – Le Président du Conseil Militaire de Transition au Tchad, le Général Mahamat Idriss Déby, est en visite officielle ce lundi 10 mai 2021 au Niger.

 A sa descente d’avion à l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey, il a été accueilli par le Premier Ministre et Chef du gouvernement nigérien, M. Ouhoumoudou Mahamadou, en compagnie du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou.

Le Général Mahamat Idriss Déby a ensuite eu un entretien en tête-à-tête avec le Président Mohamed Bazoum au Palais de la Présidence nigérienne, entretien à l’issue duquel le Président du Conseil de la Transition Militaire du Tchad a tenu à remercier le Président nigérien pour l’accueil qui lui a été réservé.

Il a surtout déclaré à la presse qu’il est venu au Niger « pour réaffirmer notre amitié et pour remercier le Président Mohamed Bazoum pour tout le soutien dont il nous a fait montre depuis le décès du Maréchal du Tchad ».


Le Président du Conseil Militaire de Transition du Tchad a ensuite annoncé qu’il est également au Niger pour présenter ses condoléances au contingent militaire tchadien basé à Téra dans le cadre de la Force Conjointe du G5 sahel suite au décès du Maréchal du Tchad, Chef suprême des Armées, et pour leur réaffirmer son soutien.


Le Général Mahamat Idriss Déby, rappelle-t-on, a succédé à son défunt père, le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno, décédé le 20 Avril dernier après avoir été grièvement blessé au front (lors) du combat contre les rebelles du Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (FACT).


Le Conseil Militaire de Transition au Tchad, mis en place suite à cette situation, devra céder le pouvoir aux civils après avoir organisé des élections démocratiques dans les 18 mois que devra durer la transition. Mais une partie de la classe politique tchadienne s’y oppose, appelant ses militants à sortir manifester.


Dans le sillage des funérailles du défunt Maréchal Idriss Déby Itno, rappelle-t-on en outre, le Président nigérien Mohamed Bazoum a été désigné Médiateur dans cette crise politique qui secoue le Tchad.


Les autorités nigériennes ont également accédé à la demande de collaboration du CMT pour combattre les rebelles du FACT.

KPM

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire

Traduire»