Ouverture de la 1ere édition du MIRA à Treichville sous fond de sensibilisation contre la consommation de la drogue

Lecteur Audio

La première édition du Meeting International du Reggae d’Abidjan (MIRA), s’est ouverte ce vendredi 24 juin 2022 au complexe sportif de Biafra dans la commune e Treichville en présence de plusieurs personnalités coutumières, politiques et artistiques autour du thème : « Non à la drogue, Oui à la vie ».

La première édition du MIRA qui selon les organisateurs, se veut être un puissant canal de sensibilisation contre la drogue qui sévit au sein de la jeunesse ivoirienne, a réussi à mobiliser plusieurs jeunes de Côte d’Ivoire, notamment de la ville d’Abidjan au complexe sportif de Biafra où le premier adjoint au maire de la commune de Treichville, Ahissi Jérôme, représentant le premier magistrat de la commune Albert Amichia, a tenu à affirmer à l’endroit des présidents de s associations de jeunes présents que : « personne ne viendra faire le travail à votre place, vous devez vous mobiliser pour relever le défi de la lutte contre la consommation de la drogue en Côte d’Ivoire, surtout en votre sein, vous êtes la relève du pays et vous devez être des responsables pour diriger ce pays demain. On ne peut pas confier le pays à des drogués » avant de féliciter les organisateurs du Festival qui entendent mettre tout en œuvre pour éviter que la jeunesse ne sombre dans la drogue.

Ahissi Jérôme au centre à l’ouverture du MIRA en présence de Kéita Yacouba en tee-shirt rouge.

Pour Ahissi Jérôme : « la musique reste un puissant moyen de lutte contre ce fléau et la mairie de Treichville aux prochaines éditions allouera des subventions conséquentes aux organisateurs »

Kéita Yacouba, initiateur du Festival a tenu quant à lui à remercier les populations, les jeunes et surtout les autorités du pays qui ont su saisir la tenue de l’évènement pour  passer le message de la lutte contre la drogue.

Notons qu’à ce festival, plusieurs activités sont prévues, notamment des conférences débats autour des thématiques liées aux effets de la consommation de la drogue, des séances de dépistage VIH/SIDA, tournoi de maracana, marche sur le thème « Non à la drogue, Oui à la vie » et des concerts.

L’ouverture artistique du groupe Nayabigui encore appelé « les anges du zion » après les libations des chefs traditionnels a donc laissé place au déroulé des activités marquant l’ouverture de la première édition du MIRA.

Adingra OSSEI, Correspondant

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire