Ouganda : Kizza Besigye signe son retour sur la scène politique

Lecteur Audio

L’opposant historique a lancé la semaine dernière un nouveau mouvement, appelé Front populaire pour la transition, regroupant plusieurs formations de l’opposition avec comme objectif, mettre fin au 35 ans de règne du président Yoweri Museveni.

Quatre fois candidat malheureux et absent lors de la dernière compétition présidentielle, l’ancien président du Forum pour le changement démocratique (FDC) mise désormais sur la contestation pacifique pour déloger son éternel rival. À travers sa nouvelle plateforme, Kizza Besigye entend reprendre la tête de l’opposition, quitte à composer avec son leader Bobi Wine.

Avec ce dernier, au premier abord, les relations semblent cordiales. Quelques jours après le lancement de son mouvement politique, Kizza Besigye a Twitter un message de soutien qu’il a reçu de Bobi Wine. Un soutien de pure forme car ce dernier refuse de rejoindre cette coalition. Il n’entend pas laisser la place de leader de l’opposition à l’opposant historique qui tente un retour. Par la voix de son porte-parole, Bobi Wine rappelle que c’est son mouvement à lui, la Plateforme de l’unité nationale (NUP), qui incarne le « people power », le « pouvoir du peuple ».

Né le 22 avril 1956 à Rukungiri, Besigye a participé à la fondation du Mouvement patriotique de l’Ouganda, qui a perdu les élections de 1980. Il était aussi le médecin personnel de Yoweri Museveni, chef de l’Armée nationale de résistance pendant la guerre de 1980-1986.

Plusieurs arrêté et torturé par le pouvoir de Yuweri MUSEVENI lors de plusieurs marches de protestation, Kizza Besigye reste pour Yuweri MSEVENI, un principal adversaire politique à écarter pour asseoir son hégémonie dans un contexte politico-social très tendu.

 Raphael LUMOO

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire