Offensive Russe en Ukraine, le président de l’Union africaine annonce une visite à Moscou et à Kiev

Lecteur Audio

Macky Sall dit avoir reçu le mandat de l’Union Africaine pour se rendre en Russie et en Ukraine pour porter la voix de l’Afrique alors que se poursuit l’opération militaire engagée par Moscou sur le territoire Ukrainien. Une situation dont les répercutions se font ressentir dans plusieurs continents et en particulier l’Afrique.

L’imposition du blocus maritime à l’Ukraine par la Russie constitue l’un des impacts de la crise sur le continent africain en ce qu’il met en péril l’approvisionnement alimentaire. Lors de la campagne de commercialisation 2020-2021 par exemple, les belligérants ont été à l’origine de plus d’un quart des exportations de blé et aujourd’hui en raison de la situation qui a aboutit au retrait de nombreuses compagnies maritimes de la mer noire, l’approvisionnement en céréales se trouve perturbé. Depuis le début du conflit, le cours du blé a explosé et cela pèse particulièrement sur les pays du Nord de l’Afrique très dépendants des importations russe et ukrainienne. Beaucoup de pays en Afrique sont également très dépendants des importations de pétrole raffiné, dont le cours a flambé. Concrètement, l’Afrique étant importateur de matières premières agricoles et énergétiques, le continent pourrait être fortement impacté économiquement si la crise perdure. Il faut donc intervenir pour stopper la saignée.

À ce titre, le chef de l’Etat sénégalais souhaite que l’Union africaine contribue à une baisse des tensions entre l’Ukraine et la Russie et à ramener la paix par le dialogue. « Nous ne voulons pas être alignés sur ce conflit, très clairement, nous voulons la paix. Même si nous condamnons l’invasion, nous travaillons pour une désescalade, nous travaillons pour un cessez-le-feu, pour le dialogue, c’est la position africaine.» a t-il déclaré.

C’est donc à l’effet de dire haut la position africaine sur ce conflit que le président sénégalais et président en exercice de l’Union Africaine, Macky Sall se rendra à Moscou dans les semaines à venir. « Je me rendrai naturellement à Moscou, et aussi à Kiev, et nous avons aussi accepté de réunir l’ensemble des chefs d’État, qui le souhaitent, de l’Union africaine, avec le président Zelensky qui avait exprimé le besoin de communiquer avec les chefs d’État africains (…) Cela aussi sera fait dans les semaines à venir » dixit le président Macky Sall qui avait déjà au début du conflit échangé par téléphone avec le président Russe, Vladimir Poutine.

Le Sénégal son pays, avait choisi l’abstention, au côté de plusieurs États africains, lors du vote de la résolution de l’Assemblée Générale de l’ONU condamnant l’invasion Russe en Ukraine. Certains experts et observateurs ont estimé pour justifier cette position, que Dakar a de gros soucis avec la montée en puissance de la Russie notamment en Centrafrique et au Mali. S’attaquer à la Russie pourrait favoriser le soutien de celle-ci aux indépendantistes en Casamance et aux nationalistes du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert.

Rappelons aussi que les autorités sénégalaises s’étaient opposées au recrutement de Sénégalais qui souhaitaient combattre auprès de l’Ukraine contre la Russie.

Yves Modeste Ngue

Akondanews.net

1/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire