Niger : Démantèlement d’un réseau de trafic international de drogue, avec une saisie record de plus de 210 kg de cocaïne

Lecteur Audio

Au Niger, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a démantelé, le 02 janvier 2022 dernier, un réseau international de trafic de drogue auprès duquel il a saisi 199 briques de cocaïne d’un poids total de 214,635kg, pour une valeur estimée de plus de 11 milliards de francs CFA.

L’opération s’est déroulée dans la Région d’Agadez, au Nord du pays, en plein cœur du Sahara. La drogue a été découverte dans le véhicule de fonction du Maire de Fachi (Une commune). Mais elle a débuté dans la Région de Maradi, au centre du pays, avec la saisie de 450 000 comprimés de PREGABALINE le 1er janvier 2022.

Cette saisie ainsi que les trafiquants arrêtés (3) ont été présentés à la presse le mercredi 05 Janvier 2022, en présence du Ministre de l’Intérieur, du Ministre Porte-parole du Gouvernement, du Ministre de la Justice, des hauts responsables de la police, de la gendarmerie  et de la garde nationale.

Pour le Ministre de l’Intérieur Hamadou Amadou Souley, qui a d’abord fait observer que « le Niger n’est qu’une zone de transit de cette drogue », soulignant que « si les pays de provenance font leur travail pour arrêter ces trafiquants, nous allons éradiquer ce trafic de drogue », a déploré le fait que « dès qu’il y’a saisie de drogue, les médias parlent du Niger ». Mais, s’est-il réjoui, le fait est que les trafiquants sont arrêtés au Niger.

« Cette saisie, au cours de laquelle trois (3) personnes ont été arrêtées, toutes de nationalité nigérienne, est le fruit de plusieurs semaines d’investigations et de recoupement consécutif de plusieurs informations concordantes sur la piste d’une quantité de drogue introduite à partir du Mali qui était sur le point d’être acheminée sur la Libye », a ensuite expliqué la Commissaire Nana Aichatou Ousmane Bako, Directrice Adjointe du Service Information et Relation Publique de la Police Nationale.

« Le Maire ainsi que son chauffeur sont interpellés, la drogue en provenance du Mali est destinée à la Libye, avant d’être remontée en Europe », a précisé la Commissaire qui a annoncé que « la drogue et les intéressés ont été transférés à Niamey le 03 janvier 2022 ».

Par ailleurs, « après plusieurs semaines d’enquête, la mission de l’OCRTIS a interpellé dans la ville de Maradi, le 1er janvier 2022, un opérateur économique pour blanchiment de capitaux et trafic international de drogue portant sur 450 000 comprimés de PREGABALINE dont la contrefaçon l’a rendue proche de tramadol », a-t-elle ajouté.

Au total donc, l’OCRTIS a interpellé 03 personnes de nationalité nigérienne et saisi 214,635 kg de cocaïne, 450 000 comprimés de pregabaline, 8 téléphones portables dont un Thurayya, deux véhicules, deux pistolets automatiques et plusieurs chéquiers de banque.

Cette opération, note-t-on, n’est pas la première du genre au Niger. Depuis quelques années, la mise en place de l’OCRTIS a permis de démanteler plusieurs réseaux de trafic illicite de drogue, qui utilisent le désert nigérien pour faire passer leurs drogues et autres stupéfiants vers le marché européen.

Il se raconte même que le Niger est devenu une véritable plaque tournante de ce trafic. Ce qui a conduit les autorités du pays à mettre sur pied cette branche de la police spécialisée dans la lutte contre ce trafic.

KPM

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire