les secrets des Chinois à Paris

Lecteur Audio

Chère compatriote et cher compatriote,

1) Du 6 mai au 31 octobre 1889, la France exhibe des Africains venus des colonies pour la Première exposition coloniale de Paris;

2) En 1894, une exposition universelle, internationale et coloniale est organisée au parc de la Tête d’Or à Lyon où figure un palais de l’Afrique occidentale;

3) Le 10 mai 1914, Blaise Diagne devient le premier Africain de l’empire colonial français à entrer au palais Bourbon, au titre de député du Sénégal pour un mandat de 20 ans;

4) Du 6 mai au 15 novembre 1931, l’exposition coloniale de Vincennes accueille 8 millions de visiteurs dont des Africaines ;

5) Le 8 novembre 1946, 148 jeunes gens dont 13 jeunes filles arrivent à Marseille en provenance de la colonie de la Côte d’Ivoire pour faire leurs études secondaires en France.

6) Ces lignes ci-dessus indiquent qu’il y à donc eu une présence continue des Africains en France, présence matérialisée:

a) par l’arrivée à La Rochelle en 1688 de deux originaires d’Assinie, Aniaba et son cousin Banga;

b) par la présence des Noirs aux expositions coloniales de 1889, de 1894 et de 1931;

c) par la présence au Palais Bourbon du député Sénégalais, Blaise Diagne, de 1914 à 1934;

d) par la présence des 148 compagnons de l’aventure de 1946 venus faire leur formation secondaire et supérieure en France.

7) D’après la vidéo de 49 minutes et 19 secondes que voici et que je vous invite instamment à visionner, surtout à partir de la 9ème minute et 55ème seconde, la présence chinoise à Paris a débuté timidement dans les années 1930.

Mais c’est surtout à partir des années 1970 qu’elle s’est organisée selon un système fondé sur la confiance totale placée dans la personne qui reçoit un prêt dont la garantie à vie n’est autre que ses parents.

C’est « LE SYSTÈME DE LA TONTINE » (11ème minute et 17ème seconde). Un tel système de prêts hors-banque a permis aux Chinois de faire de 4 quartiers parisiens des quartiers à dominance chinoise en matière d’affaires. Ce sont: (1) le Marais; (2) le 13ème arrondissement; (3) Belleville à l’est de Paris; (4) le quartier Voltaire dans le 11ème arrondissement.
Je vous souhaite un bon visionnage et je reste dans l’attente de votre retour à votre plus proche convenance.

Pour la petite équipe qui est déterminée à faire en sorte que nos compatriotes, les Ivoiriens, parviennent à obtenir un contrôle au moins partiel de notre économie informelle ivoirienne.

Akondanews.net

source: PMKokora

 

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire