Le Parlement de la CEDEAO désigne l’ancien Président nigérien Mahamadou Issoufou pour porter son plaidoyer sur l’élection au suffrage universel direct des députés communautaires

Lecteur Audio

NIAMEY, 14 octobre 2021 – Le Président du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), M. Mohamed Siddie Tunis, a désigné, le mercredi 13 octobre 2021 à Winneba au Ghana, à l’occasion de l’ouverture d’un séminaire sur les systèmes électoraux en Afrique de l’Ouest, l’ancien Président de la République du Niger Mahamadou Issoufou pour porter le plaidoyer en vue de l’élection au suffrage universel direct des députés du Parlement communautaire.

En effet, après avoir rappelé que le processus pour cette élection a été enclenché depuis 2020 sur la base d’une disposition de l’Acte additionnel qui stipule que « les Représentants sont élus au suffrage universel direct par les citoyens des États membres », M. Tunis a fait savoir que l’un des objectifs cardinaux de la Législature en cours, qu’il dirige, est l’élection des Députés du Parlement de la CEDEAO au suffrage universel direct.

« Je suis engagé à faire de l’élection au suffrage direct des Députés du Parlement l’un des héritages démocratiques les plus marquants de la Législature en cours », a-t-il réaffirmé, soulignant vouloir, pour cela, « susciter plus d’engagements en vue de solliciter un soutien massif à cette cause”. Il a ensuite annoncé avoir eu “le plus grand honneur de désigner Son Excellence Mahamadou Issoufou, ancien Premier ministre de la République du Niger et ancien Président de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO, comme l’Avocat principal de notre feuille de route pour l’élection au suffrage direct des Députés du Parlement de la CEDEAO ».

Selon le Président du Parlement de la CEDEAO, l’ancien Président Mahamadou Issoufou a eu une carrière politique réussie parce qu’il a été Député et Président du Parlement du Niger, Président de plusieurs Commissions permanentes et ad hoc dans la diplomatie parlementaire et a conduit la délégation du Niger à l’Assemblée parlementaire paritaire Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP)/Union européenne (UE).

Cette mission, note-t-on, l’ancien Président Mahamadou Issoufou la mènera avec le Ghanéen Dr Mohamed Ibn Chambas, comme adjoint.

Le Parlement de la CEDEAO compte 115 députés issus des 15 pays membres, note-t-on en outre. Jusque-là, ils sont désignés au sein des députés élus des pays membres.

 KPM

5/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire