Le cas de Meschack Elia doit être réglé de manière diplomatique, car il bénéficie d’un asile politique en Suisse (Ministre des Sports)

Lecteur Audio

Kinshasa, le 24.02.2022, Les congolais devront patienter pour voir de nouveau l’international congolais Meschack Elia Lina enfiler le maillot de la sélection nationale de football de la RDC. À l’heure actuelle, l’ancien sociétaire du Tout Puissant Mazembe ne pourra pas jouer avec la RDC suite à son statut de réfugié politique qu’il a acquis en Suisse. Cette révélation a été, faite le mercredi 23 février, par le ministre des Sports, Serge Nkonde Chembo, au cours d’un échange avec la presse à Kinshasa. Pour Serge Nkonde Chembo, le cas de Meschack Elia doit être réglé de manière diplomatique, car l’attaquant congolais de Young Boys de Berne vit en Suisse sous la casquette d’un exilé politique.

Serge Nkonde Chembo, ministre des Sports de la RDC

« Meschack bénéficie, à ce jour, d’un asile politique. Alors ça, devant la loi, ça demande un jugement. Ce n’est plus un problème du club comme l’a dit le secrétaire général. Ça devient un problème politique qu’il faut qu’il y ait maintenant un jugement où on dit que ce réfugié ici n’a plus de problème avec son pays, on peut maintenant le libérer. En te libérant, on doit t’enlever l’asile politique (…) Ça demande maintenant une procédure », a fait savoir le ministre des Sports. Rappelons que depuis son transfert à Young Boys, club de football de Suisse, Meschack Elia est en conflit avec son ancien club, le TP Mazembe. Un litige qui avait même obligé la FECOFA (Fédération congolaise de football association) à infliger une sanction au joueur. Depuis lors, la révélation du CHAN (Championnat africain des Nations) de 2016 ne répond plus aux convocations de l’équipe nationale de football de la RDC.

Raphael LUMOO
Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire