Lancement de l’opération de transferts monétaires exceptionnels : la banque mondiale à côté du Sénégal

Lecteur Audio

Au nom des partenaires intervenant dans le secteur de la protection sociale au Sénégal, monsieur Nathan Belete, directeur des opérations de la banque mondiale pour le Sénégal a pris la parole, en marge d’un lancement de l’opération de transferts monétaires exceptionnels. Un grand honneur pour lui de prendre la parole à l’occasion de cet évènement très important de lancement de l’opération de transferts monétaires exceptionnels au Sénégal, au nom de la Banque mondiale et de tous les partenaires engagés dans le secteur de la protection sociale.

Cette opération a pour objectif de protéger les familles pauvres et vulnérables du Sénégal face aux effets des différentes crises que le pays a traversées depuis 2020. « Je pense évidemment à la pandémie de la Covid-19mais également aux effets négatifs de la guerre en Ukraine. Au Sénégal comme ailleurs, la pandémie de Covid-19 a entrainé un ralentissement de l’économie et de grandes difficultés pour l’emploi. Les ménages vulnérables, en zones rurales comme urbaines, ont ainsi connu des baisses importantes de leurs activités, de leurs revenus et de leur pouvoir d’achat » explique Nathan Belete.

Depuis février, a déclaré le directeur des opérations de la banque mondiale, « la guerre en Ukraine a entraîné une nouvelle crise, alors que les effets de la pandémie n’avaient pas encore disparu ». A l’en croire, cette guerre fragilise l’économie mondiale et contribue à une inflation généralisée dont les familles pauvres et vulnérables sont les premières victimes. « La hausse des prix du carburant et des denrées alimentaires pèse directement sur le bien-être quotidien de beaucoup de Sénégalais et en particulier les plus vulnérables » dit-il.

Mapote Gaye

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire