Interview: attaque à l’Est de la RDC Etienne Kamabale identifie les auteurs des massacres

Lecteur Audio

La République Démocratique du Congo, subit depuis des mois des attaques dans sa partie Est, alors que les discussions politiques sont ouvertes à Nairobi, les attaques des forces du M23 continuent d’endeuiller plusieurs familles en dépit des ripostes des Forces armées congolaises qui peinent à maintenir leurs positions.

Etienne Kamabale, team leader de la thématique « Bonne gouvernance » de la société civile du Nord Kivu /RDC,  dans un entretien avec akondanews.net, sans langue de bois accuse les pays voisins de la RDC et les multinationales d’être les principaux parrains des mouvements rebelles qui attaquent l’Est  du pays.

Akondanews.net: Des bruits de bottes se font entendre depuis des mois  à l’Est de la RDC, pouvez vous nous en dire plus ?

Etienne Kamabale: Il ya une guerre à l’est de la RDC entretenue par l’Ouganda et le Rwanda et ce depuis le jour où Laurent Désiré Kabila qui a pris le pouvoir à Kinshasa grâce à ses alliés ougandais et rwandais ait demandé le départ à ces derniers deux ans après de quitter la RDC.

Rappelons que ceux-ci mènent une guerre  au profit des multinationales, des grandes puissances à cause des minerais et des ressources naturelles de la RDC.

AKnews.net : Quels sont les objectifs avoués et inavoués de cette guerre et qui sont les principaux auteurs ?

Etienne Kamabale : les objectifs avoués selon les rebelles soutenus par le Rwanda sont de mettre fin à la mauvaise gouvernance en RDC, ils pensent lutter pour le retour de leurs frères exilés dans les pays voisins. Toutefois, les objectifs inavoués sont relatives à l’appropriation de nos précieuses ressources naturelles, nos minerais dont ont besoin les multinationales et les grandes puissances à partir du Rwanda et de l’Ouganda.

AKnews.net : Croyez-vous que le Rwanda et l’Ouganda sont ils les véritables bases arrières des forces qui attaquent le Rwanda ?

Etienne Kamabale : Nous l’affirmons, sachez qu’en 2015, le M23 avait été défait militairement, mais curieusement l’an passé, ils ont ressurgi dans une zone aride, sans forêt dense, Où est ce qu’ils s’étaient cachés pour revenir lourdement armés pour attaquer la RDC ? Ils ont bel et bien bénéficié selon des sources crédibles et surs qu’ils sont armés et entretenus par l’Ouganda et le Rwanda. Précisement l’ADF est soutenu par le Rwanda et le M23 à la fois par le Rwana et l’Ouganda.

AKnews.net : En réalité qui sont les véritables auteurs des attaques à l’est de la RDC et d’où est ce qu’ils tirent leurs ressources ?

Etienne Kamabale :  Ce sont des sujets qui ont séjourné au Kivu comme réfugiés mais qui sont en train d’être utilisés par le Rwanda qui place à leur tête des « marionnettes » pour parler au nom et pour le compte des congolais vivant au pays. Tout est monté par Kigali.

Quant à l’Ouganda qui contrôle une autre partie du territoire, celui-ci craint une rébellion qui n’a pas de revendication politique, mais plutôt des revendications économiques pour mieux s’approvisionner.

Le CODECO est un produit monté de toute pièce par les pays voisins soutenus par les multinationales. Ils veulent donc montrer à la face du monde qu’à l’est de la RDC, il y’a la mauvaise gouvernance, ils veulent monter les communautés entre elles, raisons pour lesquelles certains citoyens se massacrent entre eux.

En gros démontrer qu’il y’a une absence de l’autorité de l’Etat, alors que la zone où ils opèrent se trouve en grande quantité l’or et le pétrole.

AKnews.net : D’aucuns pointent du doigt le M23 comme principal auteur des attaques à l’est de la RDC, qu’en dites vous ?

Etienne Kamabale : Le M23 n’est pas le seul mouvement rebelle qui déstabilise l’est de la RDC, nous avons en plus du M23, le ADF, des sujets rwandais appelés AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération), les Uturou, les walikélé, les Massissi et des groupes armés nationales qui profitent de la situation pour s’accaparer les minérais qu’ils envoient par la suite vers des Etats voisins, précisément vers le Rwanda et l’Ouganda sous l’œil bienveillant et complice des multinationales.

AKnews.net : Quelles sont les mesures prises par l’Etat Congolais pour juguler ces attaques qui ne cessent d’endeuiller les familles ?

Etienne Kamabale : Des efforts sont fournis par l’Etat congolais mais ce qui sape les efforts entrepris par le gouvernement reste lié au fait, à la complicité de certains officiers et agents de l’administration qui collaborent avec les ennemis. Mais retenons que plusieurs efforts sont fait par le gouvernement congolais pour repousser les ennemis de la nation.

AKnews.net : Que doit-on attendre des négociations de Nairobi ?

Etienne Kamabale : Nous ne croyons pas aux négociations de Nairobi, mais accordons nous le temps pour mieux apprécier les choses. L’idéal serait d’aboutir à des accords sincères pour mettre fin à ce qui se passe à l’est de la RDC. Que la RDC bénéficie donc du soutien des pays amis et qu’on lève l’embargo sur les armes pour permettre au pays de se défendre efficacement.

AKnews.net : selon vous pourquoi est-ce que le M23 a-t-il été exclu des négociations de Nairobi ?

Etienne Kamabale : Le M23 a été exclu des discussions de Nairobi pour la simple que ce mouvement terroriste voulait forcer la main du gouvernement congolais en multipliant à la veille de l’ouverture des discussions des attaques dans l’Est du pays. On ne peut pas négocier avec des rebelles qui préfèrent être sur le théâtre des opérations militaires alors que des discussions politiques inclusives sont ouvertes.

Raphael Lumo, Adingra OSSEI, Correspondants

akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire