Interview avec Dr.Aissa HALIDOU: «Élections présidentielles 2022 en France et les enjeux du résultat en Afrique Francophone

Lecteur Audio

Les élections présidentielles en France qui connaitront le clou le dimanche 24 avril prochain, continuent de susciter des interrogations et des débats quant aux chances réelles des différents candidats au second tour. Qui de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron remportera le duel, quels sont les enjeux de ces élections pour le continent africain ? Comment se comporteront les électeurs français ? Dans une interview exclusive accordée à Akondanews.net, Docteur Aissa Halidou, Socio-économiste et politologue décrypte le scrutin, la sociologie électorale française et met en lumière les chances des deux candidats (Le Pen et Macron) au soir du second tour.

 Aknews.net: Bonjour madame, quelle analyse faites-vous du recalage au 1er tour, de certains  à la présidentielle, pourtant apparemment considérés comme des poids lourds dans l’opinion publique française ? Je veux parler de Jean Luc Mélenchon, Éric Zemmour, Valérie Pécresse, Anne Hidalgo… L’élimination d’Éric Zemmour et Jean Luc uc Mélenchon ne constitue-t-elle pas une surprise pour vous ?

Dr Aissa H : Les résultats ont surpris bon nombre de personnes et certains candidats d’ailleurs, qui espéraient plus. Mais avec un peu de recul, je pense que les choses se sont passées comme elles devaient se passer. Personnellement ça ne m’a pas trop surpris que tous ces candidats que vous venez de citer soient recalés. Mais s’agissant de Melenchon, il a plutôt fait un bon score auquel je ne m’y attendais pas et qu’il faut saluer. Il est certes la grande figure emblématique de la gauche, mais n’oubliez pas que la gauche française était totalement divisée lors de ces élections. Aux préliminaires c’était plutôt Christiane Taubira qui était de loin en tête et qui a dû se retirer faute de parrainages.

Zemmour, en réalité il ne représente pas grand chose. Ce sont les médias de
Bolloré qui ont voulu le propulser, mais c’est bien évident qu’en France, quand on a des idées comme les siennes, on n’ira pas loin. Si ça donnait, Le Pen père serait devenu président depuis. Donc, si toutes ces années, même Marine Le Pen a des difficultés à s’asseoir sur le fauteuil présidentiel, ce n’est pas Zemmour qui en réussira d’un seul coup.

La France ce n’est pas les États Unis de Donald Trump. Pour ce qui est de Valérie Pécresse, je ne m’attendais pas à un score aussi bas la concernant. Je pensais sincèrement qu’elle pouvait battre les scores de Le Pen et de Zemmour. Elle n’a même pas été soutenue par Sarkozy qui soutient maintenant Macron. Donc, si même dans son propre camp, elle n’a pas eu le soutient nécessaire, ce ne seront pas les autres français qui vont la soutenir, donc c’est évident qu’elle n’aille pas loin.

Quant à Hidalgo, c’est évident aussi qu’elle ne fasse pas un bon score. En France, depuis la «chute» de François Hollande, les gens ont perdu espoir envers les socialistes et le parti est mourant et leur score se dessinait déjà lors des meetings de la campagne.

Aknews.net: Marine Le Pen encore une fois se retrouve au second tour comme il y a cinq ans en arrière, cette fois-ci pourrait-elle être la bonne ? Si oui comment évaluez-vous les chances de la seule femme à ce niveau de la compétition ?

Dr Aissa H. : En tant que candidate, je trouve qu’elle a fait un travail extraordinaire. Avec l’irruption de Zemmour dans l’extrême droite et Pécresse comme une autre femme candidate de la droite, je trouvais que la concurrence était de trop pour elle et je ne pensais pas qu’elle allait atteindre ce niveau des élections. Mais elle y est parvenue, c’est vraiment un exploit. Cependant, je ne pense pas qu’elle réussira à gagner ce second tour.

Toutefois, je pense que ce ne serait pas impossible, vu qu’au grand débat d’hier (mercredi 20 avril, ndlr) face à Macron elle a donné plus d’elle-même qu’au débat de 2017. Elle ne s’est pas laissée déstabiliser cette fois-ci par les chiffres et argumentations économiques de Macron. Malgré le fait que Macron l’attaquait tout au long du débat, à mon avis elle a su bien se défendre. Si elle n’avait pas ces thèmes d’immigration et l’interdiction de voile pour les musulmanes, je pense sincèrement qu’elle allait gagner face à Macron.

Les français ont élu le jeune Macron en 2017 parce qu’ils en avaient marre des politiques et politiciens classiques. Ils voulaient un souffle nouveau et c’était Macron qui incarnait cela à travers son jeune âge, le dynamisme qu’il dégageait en créant ce mouvement LRM comme parti du centre qui n’existait pas dans l’échiquier politique français avant, et bien évidemment, la singularité de son couple avec Brigitte. Je crois que son expertise économique n’avait pas beaucoup pesé dans le choix des français à l’époque. Mais maintenant, la donne a changé : les gens ont vu Macron à l’œuvre pendant cinq ans et il a assez «emmerder » les français, si je me permets d’utiliser ses propres mots. Donc, ce n’est pas à maman Le Pen que les français refuseraient leurs suffrages au profit de Macron. Elle aurait représenté une figure féminine française à l’Élysée, car de toutes les trois candidates, je trouve qu’elle est la plus dynamique et la plus tenace.

Mais comme elle a choisit de défendre les idées qui vont à l’encontre d’une France multiculturelle et laïque, la majorité des français ne sont pas prêts à épouser ses idées, même si beaucoup sont déçus de Macron ou sont en colère contre lui. Moi par exemple, ça m’arrive d’avoir envie de porter le voile des fois et je le fait par moment. Mais je n’ai pas envie de vivre dans une France qui me dicterait ma tenue vestimentaire et encore moins me faire verbaliser par la police à chaque coin de la rue pour un port de voile. Où est ce qu’on va avec de telle idées ? Après ce serait obliger toutes les femmes à ne porter que du jeans ou de costume en France? C’est tellement borné et ridicule comme sujet de campagne électorale que j’ai du mal à croire qu’une femme aussi intelligente de son niveau puisse se cramponner sur de tels détails dans un programme électorale. Penser que toutes les femmes qui portent le voile le font pour des raisons religieuses est totalement erroné. Et même si tel était le cas, croire qu’elle peut lutter contre cela, c’est méconnaître l’islam et les musulmans. Et en France y’ a pas que des milliers, mais des millions de musulmans. Et ce n’est pas pour rien que les constitutionnalistes français ont inscrit la laïcité dans la constitution française.

Quand Macron insinue qu’elle risque d’amener la guerre civile en France et que d’aucuns trouvent qu’il exagère dans sa « diabolisation », moi je trouve qu’il n’a pas totalement tort sur ce sujet. Au contraire, à travers cette remarque je lui ai trouvé même des qualités de sociologue, d’anthropologue et voir même de théologien qui sait prévoir et prévenir.

Aknews.net: Donc, vous êtes en train de dire qu’Emmanuel Macron pourrait-il rempiler, si oui quelles sont ses réelles chances ?

Dr Aissa H. : Bon, je ne suis pas entrain d’appeler à voter Macron, loin de là. C’est juste une analyse factuelle et personnelle des paramètres actuels. Donc, oui je pense qu’Emmanuel Macron a plus de chance que Marine Le Pen de remporter ces élections présidentielles. Mais y’a certains facteurs qui peuvent faire basculer la donne d’un moment à l’autre. Ce sont ces derniers jours de campagne qui seront décisifs. Sinon, à l’heure actuelle des choses, statistiquement Macron peut gagner, car avec le clivage politique en France, rare seront les électeurs de gauche qui iront voter à droite, mais l’inverse est plus plausible. Et puis, à droite il n’y a plus que Le Pen et Zemmour, lorsque tout le reste a rejoint Macron. Ça c’est au niveau des candidats des autres partis politiques. Mais ce que les électeurs eux feront quand ils seront face aux urnes, nul ne peut le prévoir, même si, il y’a des sondages qui sont faits dans ce sens.

Macron est certes trop critiqué en ce moment. C’est nul doute le résultat de sa politique, et c’est sûr que les « ni Macron, ni Le Pen » ne lui feront pas cadeau de leurs voix. Ce qui risque de faire monter le nombre des abstentions qui étaient déjà à 26% au premier tour. Pire, la majorité de ces électeurs qui boudent sont de la gauche, là où chacun des deux candidats veulent aller récolter plus de voix en ce moment. Toutefois, n’oublions pas que Macron n’a pas eu la tâche facile durant tout son quinquennat, même si jusque là, il a toujours su mieux s’en sortir. Même si ses actions sont en dessous des attentes des Français, il s’en est quand bien sorti.

Si la crise des Gilets jaunes, la crise de 2 ans de la Covid-19 avec toutes les restrictions qui lui incombent et qui ont fâché les populations; et les manifestations ça et là n’ont pas eu raison de lui, et qu’il parvient malgré tout à obtenir un score qui le place en tête du 1er tour, je ne vois pas de raison qu’il ne l’emporte pas au second tour.

Macron, c’est quelqu’un de très stratège et naturellement, il n’hésitera pas à faire usage de cette qualité pour atteindre ses objectifs. Le fait qu’il se retrouve face à Le Pen au second tour n’est pas le fruit d’un hasard. Sans oublier qu’en tant que Président sortant, même si son bilan « lässt einige Wünsche übrig » (avec une certaine insatisfaction, ndlr), ça lui profite. Et il a le soutien de ses prédécesseurs Hollande et Sarkozy. Aussi au niveau de l’Europe, il est actuellement non seulement le Président en exercice de l’Union européenne, mais aussi le candidat des Européens. Car même, si cette fois-ci Le Pen a mis un peu « d’eau dans son vin » relativement à sa politique européenne, elle n’a pas assez d’ « amis» dans l’Union européenne, contrairement à Macron, qui a su bien la diaboliser tant en France qu’ en Europe avec la carte « raciste et islamophobe » et la carte « anti-européenne, pro-Russe et amie de Vladmir Poutine ». Le fait qu’il n’y a pas eu trop de discussions ou débats sur son bilan du quinquennat peut être aussi un inconvénient tout comme ça peut être un avantage pour lui.

En gros, tout est possible, mais Macron a plus d’atouts pour gagner. Ce ne serait certes pas aussi facile pour lui comme en 2017, mais s’il met le paquet et travaille sur les critiques qu’on lui fait, la chance peut lui sourire. Et je crois qu’il en est conscient, puis qu’il essaie d’apporter des modifications dans son programme. Bon, du moins des promesses qu’il sera plus social et plus écolo ont été « martelées ». Mais est ce que les français vont lui faire confiance sur ces sujets quand ils seront face aux urnes ? C’est là que réside tout le mystère. Et Le Pen n’a d’ailleurs pas hésité de le tacler sur ce point en le traitant de « climato-hypocrite »

Aknews.net: En cas de victoire de la candidate de l´extrême droite madame Le Pen, y a-t-il un risque de rapatriement massif d’immigrés Africains comme ces derniers le redoutent ?

Dr Aissa H. : Oui, bien sûr qu’il y’ aura des rapatriements. C’est un des points forts de son programme. Mais rapatriement massifs, je ne sais pas, car elle précise toujours qu’il s’agirait des immigrés en situation irrégulières. Et personne ne connaît les chiffres ou le nombre de ces immigrés en situation irrégulière en France, pas même elle. Mais ce qui est sûr, Madame Le Pen ne va pas aller jusqu’à retirer les cartes de séjours des immigrés, ça je ne crois pas. Ce serait contre la loi, sauf si elle fait voter une loi qui va l’appliquer. Même si dans ce sens, elle parle de faire un referendum, je ne crois pas que les français voteront pour des choses pareilles.

Aknews.net: Quelle place accordez-vous à l’électorat des français d’origine africaine? La communauté africaine est-elle au centre du lobby électoral des candidats Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

Dr Aissa H. : Bon en France, je pense que c’est plus approprié de parler de la diaspora africaine que de la communauté africaine, car cette frange regroupe plus de monde, notamment les frères et sœurs issus d’Outre Mer et ceux issus de l’immigration. Ce qui fait de l’électorat de cette frange en France un électorat de gauche et pas très minoritaire comme en Allemagne. Mais je pense que c’est plus un électorat de la classe moyenne. A ce niveau ce n’est pas aussi différent qu’en Allemagne. A la différence qu’en Allemagne la vraie gauche est sur le point de mourir pendant que les sociaux-démocrates font la reconquête du pouvoir.

En France, la vraie gauche prend de plus en plus de l’élan, c’est plutôt le parti socialiste qui meurt à petit feu. Donc, je pense que beaucoup de la diaspora africaine en France sont « alignés » à gauche, car la gauche est souvent considérée comme plus sociale et ses candidats plus humbles, ce qui n’est pas le point fort de Macron qui, à en croire les critiques, serait taxé d’être arrogant. Mais cela ne veut pas dire que dans les autres partis vous ne trouverez pas de français issus de l’immigration africaine.

Zemmour en est la preuve palpable, même s’il se prend pour « plus Français » que les Français, il est un « produit » de l’immigration algérienne en France. Cependant, je pense que la diaspora africaine se trouvant à gauche a cette fois-ci, le privilège d’être « faiseur de roi », mais pas elle seule bien sûr !

Aknews.net: Selon vous, les Africains devraient-ils s’intéresser à ces élections présidentielles françaises et quel impact le continent africain devrait-il escompter des résultats à court et moyen terme ?

Dr Aissa H. : De part les relations qui lient pas mal de pays africains à la France, c’est toujours important pour les Africains de s’informer de ce qui se passe et surtout savoir en politique comment les choses évoluent en France pour mieux évaluer les enjeux et les influences dans les relations internationales et être à jour. Au-delà, il faut éviter les attentes démesurées sur tel ou tel candidat Français. Avant tout, les candidats Français font leur politique pour le bien-être des Français.

Aknews.net: Quelle place l’Afrique francophone occupe-t-elle dans ces campagnes électorales ? Et comment jugez-vous la tension entre le Mali et la France en ce moment ? Et Assimi Goita, est-ce un nouveau Sankara ?

Dr Aissa H. :L’Afrique ne joue aucun rôle dans les campagnes électorales françaises! Ce sont les candidats en Afrique francophone qui se soucient de ce que la France pense de leur candidature, pas le contraire. Pour ce qui est du Mali j’avoue que le Président Assimi Goita m’a impressionné par certains actes qu’il a eu à poser, mais je n’irai pas jusqu’à le qualifier d’un Sankara.

Sankara c’est presque un saint pour moi. Cependant, je trouve que Goïta a du caractère, il sait ce qu’il fait, il sait ce que son peuple veut et l’Afrique a besoin des hommes comme lui. Surtout, j’admire la constellation de son équipe gouvernementale, même si je trouve son Premier ministre un peu trop bavard. Bon pour ce qui est des tensions entre le Mali et la France, je pense qu’il y’a eu trop de débat que ce n’est plus nécessaire de revenir là-dessus. Mais je suis d’avis que les intérêts d’un peuple, il faut que les leaders africains sachent les défendre, et des fois pas forcément par la voie diplomatique. Vous avez bien vu le trio Macron-Le Drian et Parly dans cette affaire malienne ? Il n’y avait rien de diplomatie dans leur propos, donc je ne vois pas pourquoi Goïta, Choguel et Diop ou Camara devraient-ils se comporter autrement.

On ne dicte pas de conditions pour « aider », c’est immoral. Les africains ont tiré de leçons des ajustements structurels de la banque mondiale et du FMI des années 80/90. Certes, y’a encore ceux qui n’ont rien compris, mais je pense que la nouvelle génération malienne sait ce qu’elle veut. Après tout, elle est la plus concernée, et il faut l’écouter. C’est ce qu’Assimi Goïta fait. J’espère seulement que lui et son équipe ont bien mesuré les conséquences et ont pris des dispositions adéquates pour y palier.

Aknews.net: Quel message lancez vous aux africains et à la diaspora africaine comme mot de fin sur les candidats Marine Le Pen et Emmanuel Macron ?

Dr Aissa H. : Bon je dirais : pour la diaspora africaine, Marine Le Pen c’est une sorte de Trump féminine à la française et pour les africains sur le continent, Emmanuel Macron c’est un petit Général De Gaulle (rire).

AKnews.net : Merci Madame.

Dr Aissa Halidou  : Merci à vous.

Claude N´da Gbocho

Akondanews.net

 

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire