INSECURITE AU NIGER: SEIZE (16) ELEMENTS DE LA GARDE NATIONALE TUES DANS UNE EMBUSCADE DANS LE NORD DU PAYS

Lecteur Audio

NIAMEY, 03 Mai 2021 – Seize (16) éléments de la Garde Nationale du Niger ont été tués au soir du 1er Mai 2021 dans une embuscade tendue par des éléments terroristes dans le Centre-Nord du pays, proche de la frontière avec le Mali, a-t-on appris d’un message transmis aux autorités militaires.
Selon ce message, le drame est arrivé alors qu’une patrouille régionale de la Garde Nationale du Niger (GNN) de Tahoua pourchassait des hommes armés non identifiés aux guidons d’une centaine de motos dans la zone de Ekenewane et Intazey, dans le Département de Tillia.
Les éléments de la GNN ont causé un nombre important de morts et matériels aux assaillants, qui ont tout de même réussi à les emporter.
Du côté ami, en plus des seize (16) éléments tués, un est porté disparu et six (06) autres ont été blessés et évacués à Tahoua, alors que deux véhicules ont été emportés et un autre endommagé.
La partie septentrionale de la Région de Tahoua, note-t-on, connait l’insécurité depuis plusieurs années, consécutive à la dispersion des groupes terroristes dans toute la sous-région à la suite de la sanctuarisation du Nord Mali. Le Gouvernement nigérien y a régulièrement proclamé l’état d’urgence, particulièrement dans les Départements de Tillia et Tassara, mais la situation sécuritaire demeure toujours fragile.
En effet, rappelle-t-on, le 21 mars dernier, plusieurs localités du Département de Tillia ont été attaquées par des hommes armés qui ont tué plus de 140 civils, selon un bilan officiel. Les attaques contre les civils, note-t-on, se sont multipliées cette année au Niger, avec plus de 300 victimes, particulièrement au Nord-Ouest du pays.
Depuis 2015, le Niger fait face, dans sa partie Sud-Est, aux attaques du groupe terroriste nigérian Boko Haram, et dans sa partie Nord-Ouest, frontalière du Mali, à celles de groupes terroristes affiliés à l’Etat islamique (EIGS) et Al-Qaïda.
KPM

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire