Guerre en Ukraine : l’UE exige l’arrêt des hostilités

Lecteur Audio

En conférence de presse conjointe avec le ministère des affaires étrangères du Sénégal,Mme Irène Mingasson Ambassadrice de l’union européenne au Sénégal plaide pour l’arrêt de la guerre en Ukraine. Car, dit-elle, les conséquences sont énormes.

« L’Union européenne s’est mobilisée aussi très fortement pour faire cesser la guerre, pour faire cesser l’agression. Les sanctions ont été prises contre des individus pour isoler l’économie russe, contre des individus, des entreprises » explique Irène Mingasson. Selon elle, ces sanctions ne visent pas des personnes, ni des produits alimentaires.

« Elles visent à bloquer les possibilités de financement de Poutine. L’objectif, c’est de faire arrêter cette guerre. Et, l’arrêt de cette guerre doit nous concerner tous. Parce que, les conséquences de cette guerre vont être palpables partout dans le monde, notamment en Europe » fait-elle ajouter dans ses propos. Pour Irène Mingasson, ces mesures vont avoir un contrecoup. « Dans le dernier train de sanctions, il y’avait la résolution de rompre la dépendance de l’Europe vis-à-vis du pétrole Russe ; ça va demander beaucoup d’investissements pour réaliser cet objectif. Mais, ces conséquences vont se faire sentir évidemment le plus durement dans les pays vulnérables » fait-elle renseigner.

Elle fait aussi rappeler que, la conférence du début d’Avril, à Paris sur les crises de la guerre, en particulier dans les zones du Sahel et du Tchad anticipent déjà sur une éventuelle crise alimentaire et nutritionnelle d’une ampleur inédite. L’Ue qui a pris l’initiative de cette conférence, va se mobiliser immédiatement plus de 2 milliards d’euros ont été promis pour répondre à cette crise.

L’Ue a déjà promis 554 millions d’euros pour y répondre. « C’est ce que nous faisons toujours. Nous arrivons toujours les premiers autour de la table pour répondre aux crises. Je crois que c’est peut-être cette information qu’il faut passer » a-t-elle affirmé.

Mapote Gaye

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire