Guerre en Ukraine : des répercussions sur le pouvoir d’achat des sénégalais

Lecteur Audio

A chaque 1er mai, les syndicalistes rencontrent le président Macky Sall au palais de la république pour lui soumettre les doléances des travailleurs. Ils ont fait constater des progrès, mais il reste encore des défis à relever sur le pouvoir d’achat des sénégalais.

Le monde entier a célébré la fête des travailleurs, une occasion pour ces derniers de se faire entendre, tout en clamant leurs doléances. « Nous avons entretenu le président de la République de certaines préoccupations, notamment, concernant les conséquences de la guerre en Ukraine et de l’embargo au Mali » explique Mody Guiro, secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs du Sénégal. Il déclare une situation qui, dit-il « a eu des répercussions sur le pouvoir d’achat des sénégalais, malgré les mesures prises par le gouvernement ». Et d’ajouter : « nous avons aussi évoqué la nécessité de soutenir la production locale, en vue d’arriver à l’autosuffisance alimentaire, notamment avec le sucre, l’huile et le riz ». A l’en croire, « l’Etat doit soutenir les ménages, mais également les entreprises ». Il s’est plaint aussi de la spéculation sur le foncier et sur les loyers, qui, d’après lui, a atteint des proportions insoutenables.

En ce qui concerne la Cnts/Fc, le porte-parole Cheikh Diop a mis en exergue le passif social des ex-travailleurs de la SIAS et d’AMA Sénégal. Outre cela, il a évoqué les difficultés de certaines entreprises sénégalaises.

De leur côté, les journalistes ont évoqué leurs mauvaises conditions de travail y compris les menaces qu’ils subissent tous les jours sur le terrain. Selon les syndicalistes des médias, la question de la sécurité des journalistes est devenue problématique au Sénégal, surtout concernant cette plainte contre l’opposant Ousmane Sonko.

En réponse, le président de la République  Macky Sall a promis des solutions au plus vite.

Mapote Gaye

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire