Grands lacs : RDC-Rwanda, vers une rupture des relations diplomatiques

Lecteur Audio

Kinshasa le 28 mai 2022-Une première série de mesures a été prise par le conseil de la défense  de la République démocratique du Congo présidé par le président de la république Mr Felix Antoine tshisekedi tshilombo.

Hormis l’exclusion du M23 qualifié de mouvement terroriste dans le processus de Nairobi lancé en début du mois de mai, il a été décidé la suspension immédiate des vols de la compagnie Rwandair à destination de la République Démocratique du Congo et de la convocation de l’ambassadeur du Rwanda accrédité en RDC pour lui notifier la désapprobation totale du gouvernement congolais et ce, sur un ton ferme annonciateur d’ une rupture.

Pour le gouvernement Congolais, selon Patrick Muyaya, ces mesures constituent une réponse ferme aux mauvaises attitudes du Rwanda qui visent à saper les efforts de pacification dans la partie Est du pays en proie à une incursion de rebelles du M23.

« Les effets militaires trouvés sur place, les images détenues par nos forces armées, ainsi que les témoignages recueillis auprès de nos populations démontrent à suffisance que le M23 est soutenu par l’armée Rwandaise. Cette attitude récidiviste vise clairement à torpiller nos efforts de pacification engagés dans le cadre du processus de Nairobi », a expliqué le ministre de la communication et des médias.

Ces décisions interviennent une année après la signature de plusieurs accords sur l’exploitation et les raffinages de l’or dans la partie Est de la RDC et  deux mois après  l’adhésion officiel de la RDC à l’Est african Community (EAC) dans l’objectif de vouloir améliorer les relation avec ses voisins.

Raphael LUMOO

akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire