Grand-lacs : Régularisation de la coopération entre le Burundi et le Rwanda

Lecteur Audio

Gitega, le 06 mai 2022- Selon l’annonce du Gouvernement Burundais par la voix de son ministre des Relations Extérieures et de la Coopération au Développement, M. Albert Shingiro, au cours de la présentation de son bilan trimestriel, la régularisation de la coopération entre le Burundi et le Rwanda est en phase d’être régularisée et ce, à la grande satisfaction des populations de Gitega.

Celui-ci a affirmé que le seul point d’achoppement sur le point d’être levé relatif aux litiges de 2015. «Nous voulons régler certainement dans un esprit de arrangement et de sincérité mutuelle ». En outre, il a martelé en disant que  « La remise des putschistes en cavale à Kigali à la justice burundaise sera un point catalyseur et un tournant majeur dans la normalisation des liens d’amitié et de coopération entre nos deux pays frères condamnés, comme vous le savez, à vivre ensemble de part leur géographie et leur histoire »,

Tout est partie en 2015, suite aux accusations mutuelles entre les deux pays, du fait, d’une part de la crise née de la contestation du troisième mandat  de feu Jean Pierre NKURUNZIZA où le Burundi accusait  le Rwanda d’héberger ses opposants, dont des putschistes auteurs de la tentative de coup d’État du 13 mai 2015, d’autre part, les accusations de Kigali à l’encontre de Bujumbura, soupçonné de collaborer avec les rebelles FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda) accusés d’avoir perpétré le génocide contre les Tutsis du Rwanda en 1994.

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye vers fin 2020, les processus d’harmonisation des relations a été déclenchée. Notamment par les visites répétitifs des ministres des Affaires Etrangères de ces deux pays, et le Rwanda été le premier à le manifester en rouvrant ses frontières avec le Burundi en  mars dernier.

Raphael LUMOO

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire