Ghana : Kamala Harris appelle à plus d’investissement en Afrique

Lecteur Audio
Getting your Trinity Audio player ready...

La vice-présidente américaine Kamala Harris entame une tournée de haut niveau en Afrique, visitant le Ghana, la Tanzanie et la Zambie jusqu’au 2 avril. Cette visite fait suite au sommet États-Unis-Afrique de décembre dernier, où le président Joe Biden a appelé à un partenariat accru avec l’Afrique, dans le but de renforcer la présence américaine sur le continent face à l’influence grandissante de la Chine et de la Russie.

Le premier pays africain qu’elle visite est le Ghana., Kamala Harris et son mari Douglas Emhoff ont été accueilli à l’aéroport d’Accra ale 26 mars 2023 par le vice-président du Ghana Mahamudu Bawumia et d’autres hauts responsables ghanéens. La vice-présidente a proclamé que cette visite était une occasion de renforcer les liens d’amitié et de coopération entre les États-Unis et les pays africains. « Je suis très enthousiaste quant à l’impact de l’avenir de l’Afrique sur le reste du monde, y compris les États-Unis ». Au cours de sa visite, Kamala Harris a abordé des questions importantes telles que la crise climatique, l’émancipation des femmes, l’économie numérique, la bonne gouvernance, la démocratie et l’amélioration de la sécurité alimentaire qui, selon les États-Unis, pourraient profiter de plus d’investissements. Elle a même appelé à davantage d’investissements dans l’innovation en Afrique, ‘’l’avenir du monde’’.

Le 27 mars, elle a annoncé 139 millions de dollars d’aide au Ghana, en proie à une grave crise économique. « Les idées et innovations africaines façonneront l’avenir du monde, et donc nous devons investir dans l’ingéniosité et la créativité africaines, qui déboucheront sur une croissance économique et des opportunités incroyables », a-t-elle déclaré.Lors de sa rencontre avec le président ghanéen M. Akufo Addo qui dit être encouragé par le fait que les entreprises américaines sont plus nombreuses à vouloir investir au Ghana, « nous continuerons à créer et à maintenir une atmosphère propice à l’investissement qui garantira non seulement la sécurité de leurs investissements, mais aussi de bons retours sur ces investissements », il envisage des partenariats ‘’au-delà de l’aide ‘’.

La vice-présidente américaine a visité un skate Park, un studio d’enregistrement, ainsi que le Fort de Cape Coast, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, d’où les esclaves étaient embarqués pour l’Amérique et les Caraïbes. Le Ghana, qui traverse actuellement une période économique difficile, avec une inflation de plus de 50% et une baisse de la monnaie locale, le cedi, due aux effets de la pandémie de Covid-19 et de la guerre en Ukraine.

Lydie M. (Correspondante) Akondanews.net

Votez ce post

Laisser un commentaire

Traduire»