Football au Cameroun : Rigobert Song Bahanag designé nouveau sélectionneur national des lions indomptables.

Lecteur Audio

L’ ancien capitaine de l’équipe senior du Cameroun vient d’être nommé à ce poste par le ministre des Sports et sur hautes instructions du président Paul Biya. Une designation qui, au delà de la polémique qu’elle suscite, intervient aussi dans un contexte conflictuel entre le ministère des Sports et de l’Education Physique et la Fédération Camerounaise de Football.

Ceux qui l’avaient annoncé semblent avoir eu raison aujourd’hui. Le nom de Rigobert Song, l’un des soutiens majeurs de la campagne de Samuel Eto’o à la Fédération Camerounaise de Football ( FECAFOOT) était déjà véhiculé sur les réseaux sociaux comme prochain sélectionneur des lions indomptables. Une source révèle même qu’un dyle dans ce sens aurait été scellé par les deux anciens coéquipiers. Il revient donc a l’ancien capitaine emblématique de l’équipe Nationale du Cameroun de faire qualifier les lions indomptables au mondial 2022 au Qatar et la rencontre de barrage la plus attendue c’est contre l’Algérie dans trois semaines. En attendant de juger le maçon au pied du mur, le Cameroun peut se féliciter pour la premiere fois de voir son football être confié entre les mains des nationaux. Finis donc les retrocommissions des agents des sélectionneurs et autres malversations financières (gombos) dans des chambres d’hôtels lors des compétitions.

Rigobert Song Bahanag,le nouveau sélectionneur de l´équipe nationale

Toutefois, si cette mesure vient résoudre le problème de la nationalisation de l’encadrement technique des lions indomptables, souhaité par plusieurs, elle ouvre aussi une voie à de nombreuses critiques sur la qualité des hommes choisis pour remplir cette mission. Rigobert Song coach national est qualifié d’incompétant suite à son échec dans l’encadrement des lions A’ et les U23. L’ ancien gardien de buts Souleymanou désigné pour encadrer les gardiens n’a pas lui même brillé dans la tanière et nombreux sont les Camerounais qui estiment qu’il n’aura rien à apporter à une équipe en pleine rénovation. Plus loin encore, le débat de la tribalisation du football est enclenché. Samuel Eto’o Fils nouveau président de la Fecafoot appartient à la tribu Bassa au Cameroun comme le nouveau coach Rigobert Song ; certains y voient une certaine volonté de confier la gestion du football à cette tribu alors que le Cameroun en compte une pléthore. D’autres voient un plan de Samuel Eto’o de contrôler désormais l’équipe Nationale et la Fédération Camerounaise de Football.

Un avenir incertain dans la tanière

La nomination de Rigobert Song au poste d’entraineur National intervient au lendemain de la tenue de la Coupe d’ Afrique des Nations au Cameroun. Mais aussi, à la suite du nouvellement du contrat du désormais ex- sélectionneur Antonio Concecao pour deux ans et en pleine bataille entre le Ministre des Sports et le Président de la Fecafoot. Alors que le premier insistait sur le maintien du coach d’origine portugaise, le patron de la fecafoot revendiquait son droit de désigner et selon les texte, le sélectionneur National. L’implication du Chef de l’État alors même que le ministre des Sports venait de repréciser les choses à la télévision nationale est perçu comme un désaveu du membre du gouvernement que certains ont d’ ailleurs appelé à la démission. De tout ce qui précède, il est claire que la paix ne reviendra pas de ci-tôt dans la tanière des lions indomptables. Le ministère des Sports n’hésitera pas de bouder ou de manifester une certaine nonchalance dans l’accomplissement du rôle qui est le sien dans la gestion du football au Cameroun dans une volonté de riposte. Par ailleurs, il faudrait s’attendre a ce que le nouvel entraineur soit critiqué dans ses sélections de joueurs et de leur alignement dans les stades. Comme un cadeau empoisonné, Rigobert Song devra tout donner pour laver son image et celle de la Fecafoot qui a pesé sur sa nomination en méritant de la confiance des Camerounais au risque de faire de sa nomination un véritable cauchemar. Et c’est là le piège qui se dessine à côté de ceux qui souhaitent bon vent au nouvel encadrement technique des lions indomptables.

Yves Modeste Ngue

Akondanews.net

1/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire