Foot-RDC : Mazembe réfute la procédure de remise du titre de champion de la 26ème édition à V. Club

Lecteur Audio

Kinshasa, le 26.02.2022.Le Tout puissant Mazembe refuse de remettre le titre à l’Association Vita club en dépit de la correspondance, 24 heures plus tôt, de la Fédération congolaise de football association (Fecofa) à la Ligue nationale de football (Linafoot). Cette correspondance recommande de lui accorder un délai contraignant pour la remise du trophée et des médailles de l’édition passée en vue de l’exécution de la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Mais le club de Lubumbashi refuse de se plier à cette exigence et promet un procès à l’instance faîtière du football congolais. Dans une interview, vendredi 25 février sur Top Congo FM, Frédéric Kitengie, secrétaire de Mazembe, a manifesté sa surprise dans ce dossier et qualifié la lettre de la Fecofa de <<sans effet>>. <<Nous ne sommes pas concernés par cette lettre, la Fecofa sait très bien que le TP Mazembe est tiers à ce procès>>, a-t-il introduit avant de poursuivre : <<C’est un procès qui concerne V. Club, Fecofa et Don Bosco. On n’a ravi le trophée à personne. On est surpris qu’une partie au procès se soit transformée en juge et donne des leçons. Ce trophée a été remis au TP Mazembe à la fin d’un championnat régulièrement organisé. Mazembe n’a été condamné nulle part, parce que, pour être condamné, vous devez préalablement être entendu et présenter les moyens de défense. Mazembe ne peut pas remettre le trophée pour une raison toute simple. Pour remettre le trophée, il faut qu’il y ait une procédure que la Fecofa doit suivre>>. A vivement réagi Frédéric Kitengie. D’après secrétaire de Mazembe, son club est prêt à intenter un procès contre les membres haut placés à la Fecofa.
<<Matutala a une licence en 2018 signée par le secrétaire de la Fecofa, Belge Situatala, et le vice-président, Donatien Tshimanga. Or, cette année-là, Belge n’était pas encore secrétaire générale de la Fédération. Donc, il y a usage de faux. Qu’ils prennent les devants pour nous accuser, Mazembe a le droit de porter plainte>>, a-t-il renchéri. Pour rappel, la Fédération congolaise de football association (Fecofa) a, à travers une correspondance du 24 février dernier, adressée un courrier à la Commission de gestion de la Ligue nationale de football (Linafoot). Avec pour objet : <<Exécution du dispositif du jugement du Tribunal Arbitral du Sport [TAS]>>, l’instance dirigeante du football au Congo démocratique recommande aux membres de la Linafoot d’organiser incessamment la remise du trophée et des médailles à l’As V.Club au cours d’une cérémonie appropriée.
Dans la même lettre, la FECOFA instruit la Linafoot de demander au Tout-Puissant Mazembe de restituer la cagnotte de 100 000 dollars américains perçue auprès de la Vodacom, tout en accordant au club lushois un délai contraignant.
Il sied de signaler que c’est depuis le 08 octobre 2021 que le TAS avait donné raison à l’AS Vita Club dans le dossier du joueur Matutala Zao qui opposait le club moscovite au CS Don Bosco.
Depuis, les dirigeants du TP Mazembe font la sourde oreille et refusent de remettre le trophée et l’argent perçu à qui de droit.

Raphael LUMOO
Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire