Flambée du prix du Gasoil en France : Grosses répercussions en Côte d’Ivoire

Lecteur Audio

Abidjan le 15 juin 2022- L’adage populaire ivoirien qui dit « quand il pleut à Paris Abidjan est mouillée », pourrait encore se vérifier avec les augmentations des prix du carburant, notamment ceux du gaz-oil.

Dès lors, il faut craindre fortement une hausse du prix du Gasoil en Côte d’Ivoire, qui est actuellement à 615 fcfa.

« Au cours des échanges que nous avions eu avec vous, nous avions dit que nous devions nous attendre à d’autres augmentations tant que la crise russo-ukrainienne va durer. Il y a une 6ème vague de sanctions contre la Russie, qui a été adoptée avec notamment des sanctions qui touchent le pétrole. Il va sans dire que ces sanctions, vont avoir une répercussion sur le coût du pétrole à l’international. Il faut s’y attendre », avait justifié Amadou coulibaly, porte-parole du gouvernement lors du conseil des ministres du 1er juin 2022.

Ce lundi 13 juin 2022, l’agence France presse (AFP) a donné cette information loin d’être anodine. « Selon les chiffres dévoilés le lundi 13 juin 2022 par le gouvernement, le gazole est repassé au-dessus des 2 euros en moyenne en France la semaine dernière. Le prix du gazole routier vendu en France, est repassé au-dessus des 2 euros en moyenne en France la semaine dernière, malgré la ristourne gouvernementale à la pompe de 18 centimes, selon des chiffres du ministère de la Transition écologique publiés lundi. Cette hausse, s’inscrit dans un contexte d’augmentation globale des prix de l’énergie sur fond de guerre en Ukraine, de difficultés d’approvisionnement et d’inflation galopante, alors que l’Union européenne se prépare à cesser les achats de pétrole et de gazole russes. Il a ainsi atteint 2,0694 euros le litre en moyenne la semaine dernière selon les chiffres arrêtés vendredi, soit un bond de plus de 10 centimes par rapport à la semaine précédente, avant de redescendre entre temps. Son prix augmentait depuis deux semaines. Il atteignait 1,9615 euro en moyenne début juin », a informé l’Afp ce lundi 13 juin 2022.

Il faut comprendre que le prix à la pompe du litre du super sans plomb, a connu une hausse importante  le 1er  juin 2022 en Côte d’Ivoire. Le litre à la pompe de l’essence sans plomb, est  passé de 695 à 735 FCFA /litre. Soit une augmentation de 40 Francs CFA. Le prix du litre de pétrole lampant a également connu,  une hausse de 30 Francs CFA,  c’est-à-dire qu’il est passé de 615 à 645 FCFA le litre. « Au titre du ministère des Mines, du pétrole et de l’énergie : Le Conseil a été informé de l’augmentation du prix du super de 40 FCFA, ce qui le porte à 735 FCFA le litre, et celui du pétrole de 30 FCFA. Le prix du gasoil reste, quant à lui, inchangé. Les augmentations sont consécutives à la tendance haussière mondiale consécutive à la crise russo-ukrainienne. Il convient de rappeler que de janvier à avril 2022, l’Etat a consenti 120 milliards de FCFA de subvention pour contenir l’augmentation alignée sur la réalité du marché international du pétrole. Pour le seul mois de mai 2022, la subvention de l’Etat s’est élevée à 80 milliards de FCFA. Au total, l’effort cumulé de l’Etat se chiffre à 200 milliards de francs de janvier à mai 2022 », déclarait en effet, Amadou coulibaly, porte-parole du gouvernement ivoirien. Non sans révéler que, d’autres augmentations pourraient intervenir tant que perdure la guerre en Ukraine.

On l’imagine aisément, ces augmentations auxquelles a fait allusion, le ministre de la Communication, risquent d’intervenir d’ici quelques mois voire semaines car en France, pays colonisateur avec qui la Côte d’Ivoire commerce et collabore dans plusieurs domaines, notamment le pétrole, vient de connaître une augmentation du gasoil ou gazole.

Déjà que le gouvernement a averti les populations d’éventuelles hausses du prix du carburant, dès lors que la guerre en Ukraine, se prolonge. Il faut prier pour que cette hausse du prix de Gasoil, si elle doit intervenir ne pèse lourdement et dangereusement sur le quotidien des populations, déjà essoufflées par d’autres augmentations de prix de denrées alimentaires.

Denzel Bereby, Correspondant

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire