Développement : Le vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale en visite dans trois pays du Sahel

Lecteur Audio

NIAMEY, 24 mai 2021 – Le vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, M. Ousmane Diagana, est attendu, du 25 mai au 3 juin 2021, au Mali, au Burkina Faso et au Niger pour soutenir la reprise de la résilience avec une approche intégrée dans le cadre de l’Alliance Sahel, a appris l’ANP d’un communiqué de l’Institution mondiale.
Selon ce communiqué, cette visite a pour but de renforcer et coordonner les efforts de développement et de stabilisation des pays du G5 Sahel et de les soutenir financièrement grâce à l’augmentation inédite des ressources disponibles pour cette région qui s’élèvent à 8,5 milliards de dollars de ressources IDA.
M. Diagana, nommé en juillet 2020, sera accompagné de M. Sergio Pimenta, vice-président de la Société financière internationale (IFC) pour le Moyen-Orient et l’Afrique.
La délégation débutera la visite au Mali pour échanger avec les autorités gouvernementales, les partenaires au développement et des responsables des milieux d’affaires sur l’engagement du Groupe de la Banque mondiale dans le pays. Le séjour comprendra aussi la visite d’une entreprise de transformation de karité.
La seconde étape de cette visite sera le Burkina Faso où M. Diagana pourra faire part aux autorités burkinabè de la volonté de la Banque mondiale de soutenir davantage les efforts du pays en matière de développement économique et social. Il rencontrera également les partenaires au développement, des représentants d’organisations de la société civile et échangera avec des élèves du Lycée scientifique de Ouagadougou.
La visite se poursuivra au Niger où le vice-président rencontrera les plus hautes autorités nigériennes, les partenaires au développement, un groupe de parlementaires, ainsi que les acteurs de la société civile.
Pour apprécier l’évolution de certains des projets financés par la Banque mondiale, la délégation visitera notamment un site d’apprentissage agricole et assistera au lancement du projet d’amélioration des apprentissages pour l’obtention de résultats dans l’éducation (LIRE).
Cette visite, note-t-on, intervient alors que la Banque mondiale vient de finaliser sa stratégie pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, dont les quatre objectifs visent à établir un nouveau contrat social entre les citoyens et l’Etat, œuvrer à plus d’emplois de meilleure qualité, renforcer le capital humain et améliorer la résilience climatique.

KPM

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire