Décédé le samedi 7 mai : Voici l’intérimaire d’Amadou Soumahoro

Lecteur Audio

“Selon les dispositions, le plus âgé des vice-présidents assure l’intérim. Le vice-président étant absent car hors du pays, j’assure l’intérim ce qui explique ma présence ici. Je suis votre présidente pendant un mois. Applaudissez-moi. Mon fils Billon tu n’es pas content ?”. A déclaré avec un brin d’ironie de mauvais goût, ce lundi 9 mai à l’Assemblée nationale, Mme Kamara Aminata Epse Toungara, députée Rhdp de Treichville.

Feu Amadou Soumahoro, ex-Président de l’Assemblée nationale, décédé le 7 mai dernier, a laissé un perchoir vacant. Or la nature, dit-on, a horreur du vide. Pour donc combler cette place laissée par le député de Séguéla, une rencontre parlementaire s’est tenue ce lundi 9 mai.

Convoquée et dirigée par Mme Kamara Aminata Epse Toungara, députée Rhdp de Treichville, cette rencontre a réuni les membres du Bureau de l’Assemblée nationale à la Rotonde. De facto c’est elle qui assure l’intérim, en attendant d’élire le successeur du défunt président Amadou Soumahoro. Ce, conformément à l’article 3 du Règlement de l’Assemblée nationale lequel stipule :

1- à chaque renouvellement l’Assemblée nationale est convoquée par le doyen d’âge des députés ou à défaut le suivant. Ensuite, à chaque session ordinaire ou extraordinaire l’Assemblée nationale est convoquée par son Président;

2- toutefois, en cas de vacance de la présidence de l’Assemblée nationale par décès, par démission où par empêchement absolu, l’intérim du président de l’Assemblée nationale est assuré par le plus âgé des vice-présidents ou à défaut le suivant;

3- il convoque l’Assemblée nationale en vue de procéder à l’élection du nouveau président dans une période allant de 15 à 30 jours;

4- l’empêchement absolu est constaté sans délai par l’Assemblée nationale, saisie par une requête du plus âgé des vice-présidents, approuvée par le Bureau. L’empêchement absolu est l’inaptitude liée à l’état mental ou physique empêchant définitivement l’exercice de la fonction de président de l’Assemblée nationale.

Cette cérémonie qui fait suite au décès d’Amadou Soumahoro, met de facto fin à l’intérim qu’assurait depuis fin janvier le député d’Agboville et Vice-président du Rhdp, Adama Bictogo, aussi vice-président du Parlement.

Denzel Bereby

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire