De la gestion du pouvoir d’état : Gauche vs Droite

Lecteur Audio

Nous sommes dans la 3e république depuis le début de l’année 2017 après que nous ayons changé des points essentiels de notre loi fondamentale par référendum. Donc une nouvelle constitution nous a amené dans une nouvelle république.

Polémiques, interprétations, commentaires, vrais/faux débats sur notre nouvelle constitution et sur la nouvelle république elle-même. De la première république à la troisième république, que de chemins et de pistes parcourus. 61 ans d’indépendance et de dépendance (c’est selon).

 Dans tout ça, un seul président de gauche. Un seul sur cinq. Félix Houphouët-Boigny, Aimé Henry Konan Bédié, Guéi Robert, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.

 Gbagbo candidat en 1990 face à Houphouët (dans la 1ère république) et vainqueur en 2000. Le socialiste Laurent Gbagbo, même s’il est resté locataire du palais du plateau pendant 10 ans, force est de reconnaître qu’il n’a fait que 23 mois de pouvoir sur les 60 mois prévus par la constitution. Les raisons?  Chut! C’est trop long à expliquer…Ça risque de réveiller de vilaines choses alors que nous sommes déjà embarqués dans le bateau de la réconciliation.

En FRANCE, nous sommes dans la 5ème république depuis 1958. Le huitième président occupe le palais de l’Élysée en la personne d’Emmanuel Macron, fondateur de la République “très en marche”. Charles De Gaulle, Georges Pompidou, Valeri Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Deux(02) socialistes, un(01) centriste, quatre(04) de droite et un (01) qui a le cœur à gauche et les pieds au centre (Macron).

Notons que le premier président socialiste de la 5ème république, François Mitterrand a affronté le général De Gaulle en décembre 1965 avant de se faire élire en mai 1981(Mitterrand et Gbagbo, deux socialistes au parcours presque identique). Même si Mitterrand est resté 14 ans au palais de l’Élysée (81-95), force est de reconnaître que son pouvoir a été marqué par des cohabitations et donc mouvementé comme celui de Laurent Gbagbo sur les bords de la lagune Ebrié.

De l’autre côté du Rhin, en ALLEMAGNE, le chancelier de droite Helmut Kohl, a occupé la chancellerie pendant seize(16) ans avant que le social-démocrate Gerhard Schröder, ne lui succède le 27 octobre 1998.

Le 22 novembre 2005, le peuple allemand ramène les sociaux-démocrates dans l’opposition en élisant la très protégée d’Helmut Kohl, Angela Dorothea Merkel. Merkel est chancelière de la première puissance économie de l’Europe depuis 2005.

Notre modeste contribution visait essentiellement à comparer la gestion du pouvoir d’État par la droite et gauche dans trois pays à savoir la Côte d’Ivoire, la France et l’Allemagne.

Sans la prétention d’être un comparatiste achevé, nous remarquons tout simplement que le pouvoir d’État dure plus à droite qu’à gauche.

Emmanuel De Kouassi

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire