COVID-19 : Le Niger lance une nouvelle campagne de vaccination de masse ce 15 Juin 2021

Lecteur Audio

Niamey, 15 juin 2021 – Le Ministre de la Santé Publique du Niger, Dr Idi Illiassou Maïnassara a annoncé, le lundi 14 juin 2021 au cours d’une conférence de presse, le début, ce mardi 15 juin 2021, d’une campagne de vaccination de masse contre la Covid-19 sur l’ensemble du pays.

Cette campagne de vaccination, la 2ème  du genre, concernera toutes les personnes âgées de 18 ans et plus et s’étendra jusqu’au 25 juin. Elle a pour but, selon le Ministre de la Santé, de tendre vers une immunité collective, utile pour la protection de tous. «C’est ainsi seulement que nous pouvons rompre rapidement la chaine épidémiologique de la maladie et retrouver notre vie normale », a-t-il fait observer.

Le Niger, note-t-on, a déclaré son premier cas de Covid-19 le 19 mars 2020. Depuis, le Gouvernement a mis en place une stratégie de riposte axée sur la sensibilisation, mais aussi et surtout sur la prise de mesures préventives contre la propagation de la maladie et tout récemment le lancement d’une campagne de vaccination après avoir reçu une importante quantité de deux vaccins : l’Astra Zeneca et le Sinopharm.

Dr Idi Illiassou Maïnassara a tenu à rassurer les Nigériens sur l’efficacité de ces deux vaccins administrés au Niger. «Contrairement aux rumeurs qui courent çà et là, ces vaccins sont d’une efficacité avérée et ne présentent aucun danger. Les quelques réactions enregistrées sont mineures et ont été gérées par le personnel chargé de la vaccination », a-t-il indiqué.

Aussi, le Ministre de la Santé Publique a-t-il invité les médias, les leaders religieux, les chefs traditionnels, les autorités politiques et administratives, les responsables des ONG et associations, ainsi que les partenaires au développement, à tous les niveaux, à s’impliquer activement dans cette campagne de vaccination, notamment dans la sensibilisation et la mobilisation des populations.

Dr Idi Illiassou Maïnassara a insisté sur la nécessité pour toute la population nigérienne de se rendre dans les sites de vaccination et recevoir leurs doses. «Se faire vacciner est un acte citoyen pour se protéger soi-même, protéger sa famille et protéger la communauté », a-t-il déclaré.

Notons qu’à ce 14 juin 2021, sur un cumul de 110.321 personnes testées au Niger, 5.446 sont déclarées positives à la Covid-19 parmi lesquelles 5.161 sont guéries, 113 cas actifs en soins (31 en hospitalisation dont aucun cas en réanimation) et 192 décédées.

Selon les estimations de l’ONU, en Afrique, 35 millions de doses de vaccin ont déjà été administrées pour 10 millions d’Africains pleinement vaccinés. Si la campagne de vaccination ne se poursuit pas en s’intensifiant, des pays comme le Niger risque de perdre les avancées qu’ils ont enregistrées ces dernières années sur le plan du développement, l’Afrique entière risque de perdre des avancées des 10 dernières années en matière de développement de l’économie, du financement, etc.

KPM

5/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire